Culture

Imprimer la page

Arquebusier ou artiste ? - Conférence

ARQUEBUSIER OU ARTISTE ? Le regard d'un collectionneur

CONFÉRENCE DIMANCHE 9 DÉCEMBRE - 17H30
Par Antoine Loze 

22 septembre 2018 : bicentenaire de la fermeture de la Manufacture d'Armes de Versailles.

Un atelier de réparation d'armes, créé en 1793, deviendra en 1794 la Manufacture de Carabines de Versailles, puis en Vendémiaire An V, la Manufacture Nationale de Versailles. En Vendémiaire An IX (le 22 septembre 1800), Nicolas-Noël BOUTET se voit concéder par le 1er Consul Bonaparte un bail de 18 ans pour l'exploitation de la manufacture à son propre compte. Cette manufacture sera célèbre dans toute l'Europe pour la beauté de ses armes. Aujourd'hui, le collectionneur d'armes anciennes regarde toujours avec admiration et non sans une certaine envie la production de cette Manufacture qui se distingue par la richesse de certaines pièces et par le " style Boutet " qui inspira nombre d'arquebusiers du XIXème siècle.

Aujourd'hui encore, comme a pu l'écrire Dominique Venner (1), Boutet est considéré comme le dernier des grands forgerons d'art. Une évocation des réalisations prestigieuses de cette manufacture nous réunira pour évoquer les armes, tant réglementaires que " de luxe ", produites principalement sous l'Empire, puis la Restauration et dont notre Musée Lambinet expose quelques belles pièces. (1)

Les armes à feu françaises, Dominique Venner, (Jacques Grancher, éditeur) 1979.

Imprimer la page