Ma ville

{$temp.oBarreOutils.print}

Pépinières d'entreprises

La réalisation de la Ville de demain passe, en effet, également par un soutien aux jeunes entreprises porteuses de projets misant sur l'innovation et les nouvelles technologies dans un département qui compte le plus grand nombre d'emplois dans la R & D privée. Financée par l'intercommunalité de Versailles Grand Parc avec le concours de la Région et du Conseil général, cette nouvelle pépinière est désormais installée dans une ancienne école désaffectée dans un environnement de logements sociaux dans le quartier Moser. Ce projet a pris pour symbole la montgolfière, pour témoigner de la volonté de s'inscrire dans la tradition d'innovation du territoire versaillais.

Accueillir les jeunes pousses innovantes dans un espace adapté

Dans un espace de 1 400 m², 58 bureaux destinés à accueillir les jeunes entrepreneurs ont été conçus comme des espaces flexibles, subdivisés par des cloisons en partie mobiles permettant de les adapter à  la demande. Les échanges entre entreprises y seront stimulés grâce à la présence d'un espace de rencontre, une colonne vertébrale traversant le bâtiment de part en part et liant tous les escaliers et les salles de réunion. Cette colonne aboutit à une salle de rencontre placée au dernier étage et qui offrira une vue panoramique sur l'environnement situé à proximité.

Dans une perspective de développement durable, l'ensemble du bâtiment a été adapté pour répondre aux normes exigeantes des constructions à Basse consommation énergétique : les consommations nouvelles du bâtiment seront divisées par 5 par rapport à  l'ancien. Des travaux d'aménagement du quartier sont prévus Avril 2012 pour améliorer encore le cadre de vie et de travail des utilisateurs ainsi que des riverains.

Les premières entreprises ont signé leur contrat d'installation au début de l'année, et pourront s'installer dès le mois de mai dans ces nouveaux locaux. Conçue comme une plate-forme qui regroupe l'ensemble des institutions participant à  la création d'entreprises et offrant un suivi individualisé, la pépinière permettra d'augmenter le taux de survie des entreprises, actuellement de 50 % à 5 ans, selon la moyenne nationale. Des consultations gratuites et individuelles seront effectuées par des experts sur rendez-vous : juridique, comptable, fiscal, commercial, ressources humaines, protection sociale, propriété intellectuelle, assurances. Ces services offrent toute la logistique d'une PME et une équipe permanente sur place sera apte à  répondre aux préoccupations des jeunes entreprises. Comme le souligne Albert Szulman, entrepreneur, créateur d'Altheia, entreprise candidate à  la pépinière d'entreprises, "La pépinière offre tous les services utiles pour un nouvel entrepreneur qui souhaite lancer son entreprise: locaux de qualité, sécurité, accueil, technologie, et une équipe performante".

Ce projet, piloté par Laurent Delaporte, conseiller municipal, est résolument orienté vers l'avenir et offre trois avantages majeurs : il permet de valoriser l'innovation et en accueillant de jeunes entreprises créatives, de reconvertir et réhabiliter un bâtiment ancien datant des années 50 en conservant ses atouts majeurs (telle sa structure en béton, qui offre des performances thermiques incontestables) et enfin, il offre la possibilité au quartier Moser, jusqu'ici majoritairement dédié au logement, de se doter d'un nouveau poumon entrepreneurial porteur de dynamisme.

Installation d'entreprises de pointe à Versailles

Une nouvelle réalisation, qui s'inscrit dans le sillon d'implantation et de développement d'activités innovantes récentes. Le leader mondial du jeu vidéo en ligne Blizzard Entertainment a notamment installé son siège européen en 2011 dans le quartier de Porchefontaine, devenant l'un des plus gros employeur privé de Versailles. Autre exemple d'implantation récente, celle d'Intel, premier fabricant mondial de semiconducteurs qui a ouvert en octobre 2011 un nouveau centre de recherches en exascale computing (ECR), spécialisé dans le calcul intensif dans le quartier de Clagny-Glatigny. Plusieurs acteurs ont été impliqués dans cette initiative, dont le Commissariat à  l'énergie atomique (CEA), le Grand équipement national de calcul intensif (GENCI) et l'Université de Versailles Saint- Quentin (UVSQ). Il fait partie des 3 centres créés par Intel en 2011 en Europe et rejoint le réseau européen de Recherche & Développement d'Intel qui se compose de vingt-deux laboratoires et représente plus de mille chercheurs au total.

L'opération d'intérêt de Paris-Saclay éco-système de l'innovation

Versailles s'inscrit également, depuis 2010, dans le périmètre de l'opération d'intérêt national à  haute valeur ajoutée de recherche et d'innovation : Paris-Saclay. L'établissement public de Paris-Saclay regroupe ainsi de nombreux acteurs constituant un véritable écosystème de l'innovation comprenant des pôles de recherche et développement de grandes firmes, des entreprises tournées vers la recherche publique, de grandes écoles d'ingénieurs et demanagement... Il doit fournir le terrain idéal pour faire fructifier les interactions entre l'enseignement supérieur, la recherche et l'industrie au service de la création de start-up et de la croissance, et doit permettre de dynamiser fortement la création d'emploi et d'entreprises nouvelles au service des grands enjeux d'avenir : santé, alimentation, nouvelles mobilités, changements climatiques et économiques post-carbone... Au niveau de Versailles, le site de Satory constitue l'un des sites pilote de cet ensemble grâce à  son circuit d'expérimentation pour les véhicules. Ce site au passé militaire actuellement en cours de requalification constitue la première zone d'activité économique déclarée d'intérêt communautaire. Des études sont en cours pour déterminer le devenir du site, dont le potentiel est remarquable. La création de la future gare du " supermétro " circulaire du Grand Paris s'inscrit en droite ligne de ce projet et permettra de renforcer encore davantage l'accessibilité de la ville et son intégration au sein d'un vaste ensemble territorial dynamique et innovant.

Soutenir les pôles de recherche

La Ville souhaite soutenir cette forte capacité d'innovation de son territoire, en particulier lorsqu'elle contribue par ses applications pratiques à  améliorer les futures conditions de vie de ses habitants. Ce soutien peut par exemple prendre la forme de partenariats avec des pôles de compétitivité tels que Mov'eo, dédié aux déplacements et à  l'automobile de demain.

aller plus loin

Pépinière d'entreprises
Pour quelles entreprises?
Les locaux
Les services
Accompagnement, conseils et animations
Tarifs
Déposer une candidature
Contact et plan d'accès
Tout sur Versailles Grand Parc, rubrique économie

{$temp.oBarreOutils.print}