Solidarité et santé

{$temp.oBarreOutils.print}

Drogue

Aide et écoute

Des éléments pour comprendre

Les usages de drogues interrogent et inquiètent tous les proches des personnes concernées. Parent, conjoint, ami ou même simple collègue de travail, on souhaite aider, on pense qu'il faut intervenir ou, au moins, qu'il faut "en dire quelque chose". Mais quoi et comment ?

Des repères pour demander de l'aide

Que l'on s'inquiéte pour un proche ou que l'on soit soi-même concerné, même après avoir accompli de nombreuses démarches restées sans effet, des opportunités d'aide existent.
Elles représentent des recours précieux pour s'informer, pour éviter des erreurs et dépasser des incompréhensions ou, tout simplement, pour aller mieux.

Des pistes pour arrêter

Il n'est jamais simple d'entreprendre des démarches pour arrêter une consommation. Il est également délicat de conseiller un usager.
Dans tous les cas, connaître et comprendre les particularités des aides et des soins disponibles éclaire les choix possibles.

Traitement

  • Substitution
    Les produits de substitution sont des médicaments, obtenus uniquement sur ordonnance, qui font partie de la famille des opiacés (héroïne, opium, morphine..)
    Ces médicaments ne sont pas indiqués dans le cas de consommation d'autres drogues (cannabis ou cocaïne par exemple, pour lesquelles il n'existe pas - encore - de traitements de substitution).
    Les traitements de substitution s'adressent le plus souvent aux usagers d'héroïne dont la démarche s'inscrit souvent dans un projet de soins à  long terme.
  • Sevrage
    Le sevrage se définit comme l'arrêt de la consommation de drogue (au sens large, incluant l'alcool les médicaments, le tabac) qui s'accompagne d'un ensemble de symptômes traduisant un état de manque (syndrome de sevrage). On parle de sevrage essentiellement au sujet de l'alcool ou de l'héroïne dans la mesure où l'arrêt de la consommation de l'héroïne engendre des symptômes de manque intenses et douloureux, quoique non mortels.

La cure de sevrage

La cure de sevrage en toxicomanie ou en alcoologie est une prise en charge médicalisée, assurée gratuitement et anonymement par l'intermédiaire d'un centre spécialisé de soins pour toxicomanes (CSST).
Elle a lieu soit en ambulatoire (à  domicile), soit en milieu hospitalier (dans la grande majorité des cas, en service de médecine non spécialisé en addictologie).
Le projet de soins implique la pleine adhésion du patient. Le but est de permettre à  celui-ci de trouver ou de retrouver un nouvel équilibre de vie sans produits.

Capt 78

Est une association sans but lucratif, située à  Versailles, qui s'adresse aux parents, familles et proches d'usagers de drogue confrontés aux problèmes d'addiction de leurs enfants, conjoints ou amis.
Elle assure l'organisation et l'animation de groupes de parole centrés sur la toxicomanie.
Ces groupes de parole sont ouverts à  tous ceux qui sont confrontés aux problèmes de la drogue et de la toxicomanie. Ils leur permettent d'échanger leurs expériences et leurs points de vue face aux divers aspects de leurs problèmes, de rompre leur isolement et de trouver conseils, aide et réconfort.

Contacts

CODES 78 - 92
47, rue du Maréchal Foch
78000 VERSAILLES
Téléphone : 01 39 49 58 93
contact@remove-this.codes78.org
Site internet

CSAPA VERSAILLES
55 rue du Maréchal Foch
78000 VERSAILLES
Téléphone : 01 39 63 95 00
secretariatcsapa.versailles@remove-this.ch-versailles.fr

Point Accueil Jeunes
6 impasse des Gendarmes
78000 VERSAILLES
Téléphone : 01 39 51 25 25
paej.ep@remove-this.ccas-versailles.fr

CAPT 78
Centre d'Aide pour les Problèmes de Toxicomanie
Maison de la famille
14, rue du parc de Clagny
78 000 Versailles
03 86 84 95 78 ou 06 11 04 52 18
Site internet

Liens utiles

MILDTMission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie

Drogues info serviceDrogues info service jeunes

Groupe SOS
Académie de Versailles "collégiens"

{$temp.oBarreOutils.print}