Solidarités et santé

{$temp.oBarreOutils.print}

Vie familiale

Action sociale en direction des familles

L'action sociale et médico-sociale tend à  promouvoir l'autonomie et la protection des personnes, la cohésion sociale, l'exercice de la citoyenneté, à  prévenir les exclusions et à  en corriger les effets. Elle est mise en œuvre par l'État, les collectivités territoriales, les organismes de sécurité sociale, les associations ainsi que par les institutions sociales et médico-sociales.

Pour accéder directement au domaine souhaité, cliquer sur les titres en bleu

Les interlocuteurs

Les missions essentielles des organismes liées aux familles est d’atténuer les inégalités de niveau de vie entre les ménages et de les aider à faire face aux difficultés rencontrées.
Les aides apportées portent sur les domaines suivants :

  • L’accompagnement des familles dans leur vie quotidienne ;
  • la protection de l'enfance ;
  • l’accès au logement ;
  • la lutte contre la précarité ou le handicap.

La vie commune

Les personnes qui souhaitent vivre en couple peuvent prendre diverses dispositions, afin d'adapter leur situation matérielle et administrative à leur vie commune. Cela est possible qu'elles aient décidé de vivre dans le cadre de l'union libre (concubinage), du pacte civil de solidarité (Pacs) ou du mariage.
L'exercice de l'autorité parentale sera différente suivant la composition de la famille, couple avec enfant, famille recomposée...

Le mode d'instruction

L'instruction est obligatoire pour tous les enfants, français et étrangers, depuis l'âge de 6 ans jusqu'aux 16 ans révolus.

Les parents ont 2 possibilités :

  • soit scolariser leur enfant dans une école ou un établissement d'enseignement (public ou privé),
  • soit assurer par eux-mêmes (ou toute personne de leur choix) l'instruction de leur enfant.

Les aides aux familles

Le Centre Communal d'Action Sociale accueille, informe  et oriente sur toutes les questions  qui préoccupe le quotidien à  chaque étape de la vie. Par sa disponibilité et ses nombreuses  permanences, il écoute, délivre les aides dont un Versaillais  peut avoir besoin dans un accompagnement social constant.
La commission hebdomadaire  peut attribuer Des aides facultatives aux familles qui connaissent des difficultés passagères.

Les aides budgétaires

Le Conseil Départemental des Yvelines, par le biais des assistantes sociales du Pôle d'Action Sociale du Territoire Grand Versailles informe, oriente et accompagne dans les démarches d'insertion sociale et professionnelle.

En complément des mesures légales existantes, le CCAS de Versailles apporte un soutien aux familles et aux personnes isolées, pour les aider à  surmonter quelques difficultés.

Les obligations alimentaires

L'obligation alimentaire est une aide matérielle qui est due à  un membre de sa famille proche (ascendant, descendant, alliés) dans le besoin et qui n'est pas en mesure d'assurer sa subsistance. Son montant varie en fonction des ressources de celui qui la verse et des besoins du demandeur.

Le décès - Les démarches

C'est un médecin qui constate le décès et en établit le certificat.
En cas de mort violente (décès accidentel, suicide), l'entourage doit avertir le commissariat de police ou la gendarmerie.
Les proches doivent respecter les volontés du défunt ; s'il n'a laissé aucune indication, les décisions leur appartiennent.

{$temp.oBarreOutils.print}