Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

Maintenir l’accès au logement pour tous

La Ville de Versailles a historiquement toujours porté une grande attention au logement social. Aujourd’hui, la part de ces logements en ville a encore augmenté, passant de 17,3 % en 2008 à 18,8 % en 2016, et se rapproche des 25 % obligatoires de la loi (voir encadré). Au-delà de ce chiffre, la Ville accorde une grande importance à la construction de logements neufs et à la réhabilitation de l’existant. Un plan de 40 millions d’euros a ainsi été dégagé cette année par Versailles Habitat pour la réhabilitation des 1 090 logements à Bernard-de-Jussieu.

 

11 logements d’insertion à Saint-Louis

En décembre 2016, onze logements d’insertion ont été inaugurés dans un bâtiment du XVIIe siècle classé Monument historique, réhabilité à l’initiative de la fédération Habitat et Humanisme, rue Édouard Charton.

Vers le haut

Une nouvelle résidence contemporaine et écologique à Bernard-de-Jussieu

Située rue de la Ceinture, la résidence « Les Favorites » a été inaugurée en mars 2016. Conforme au label BBC (Bâtiment basse consommation), elle se compose de 3 maisons de 3 ou 4 pièces s’ouvrant sur un jardin privatif, d’appartements privés et de 20 appartements sociaux.

Vers le haut

18,8 % : un taux inférieur à la réalité

En tant que parlementaire, François de Mazières a interpellé le gouvernement de Manuel Valls sur le traitement inégal dont la Ville de Versailles fait l’objet. En effet, elle abrite 2 008 logements militaires ainsi que 200 logements attribués aux gardiens du château, dont aucun n’est intégré dans le calcul des logements sociaux. S’ils étaient intégrés, Versailles serait au-dessus des 25 % prévus par la loi Duflot. Du fait de cette grave anomalie, la Ville se trouve pénalisée financièrement. À ce jour, l’État n’a toujours pas pris en compte ce problème.

Vers le haut

600 nouveaux logements en 9 ans

En dépit des difficultés croissantes liées au manque de terrains et à la hausse des tarifs de l’immobilier, Versailles entend soutenir l’accès au logement pour tous, notamment en direction des ménages les plus modestes. C’est ainsi qu’elle investit chaque année près de 600 000 € dans la création de logements sociaux et impose entre 20 % et 30 % de logements sociaux dans tous les programmes nouveaux. Le taux de Versailles s’établit à 18,72 % au 1er janvier 2016. Entre 2008 et 2017, c’est plus de 600 nouveaux logements sociaux qui ont été mis en service.

Vers le haut

Et aussi

11 logements sociaux rue de l’Ermitage
Située rue de l’Ermitage, la résidence du Clos Saint-Antoine a été inaugurée en septembre 2016. Cette nouvelle construction, dont Versailles Habitat est le maître d’ouvrage, a permis la création de onze logements familiaux sur une parcelle qui comportait des petits bâtiments préfabriqués et un pavillon voués à la démolition.

Les autres réalisations de logements sociaux
 • 2014 - 220 logements : 1, rue Richaud ; 7, rue des Bourdonnais ; 9, rue de l’Indépendance américaine ; 52, avenue Villeneuve l’Étang.

2015 - 95 logements : 9/11, rue des Réservoirs ; 16bis, rue Champ-Lagarde ; 22, rue Jean Mermoz ; 29, rue de l’Ermitage ; 50, rue Berthier.

2016 - 67 logements : 41, rue Pierre Corneille.

À venir - 295 logements : 2 bis, rue du Colonel de Bange ; 2/4, rue des Réservoirs (Hôtel R.) ; 8, rue Jean Mermoz ; 41/53 rue des Chantiers (Lépine) ; 24, rue du Maréchal Joffre (Foyer Marcel Callo) ; 52ter, avenue de Saint-Cloud ; 4/6, rue Monseigneur Gibier.

Vers le haut

{$temp.oBarreOutils.print}