Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

Un patrimoine architectural valorisé et enrichi

L’un des objectifs prioritaires de la municipalité est de construire une stratégie urbaine qui valorise la richesse du patrimoine architectural en y implantant de nouvelles activités, sources de dynamisme économique et de vitalité. De nouvelles opérations d’urbanisme majeures sont ainsi réalisées et permettent de répondre aux nouveaux enjeux de la ville de demain : la densité, la mixité, la mobilité et le développement durable.

 

L’ancien hôpital royal

Confiée à l’architecte Jean-Michel Wilmotte, la réhabilitation de l’ancien hôpital royal de Versailles s’est achevée au printemps 2015. Classé Monument historique, il était abandonné depuis 10 ans lorsque la Ville de Versailles a décidé de le faire revivre. Avec 28 000 m2 de surface, cette opération a constitué l’un des plus importants projets français de réhabilitation en coeur de ville. Elle a permis de requalifier un îlot urbain complet avec la création de :
• 3 nouveaux axes de circulations douces
• 3 jardins publics ;
• 91 logements sociaux dont une résidence étudiante ;
• 227 logements en accession libre ;
• L’Espace Richaud, nouvel espace culturel (inauguré en avril 2015) ;
• la crèche Le Chat botté ;
• 5 commerces ;
• des bureaux pour profession libérale.

Vers le haut

Le pôle danse et musique du Conservatoire à rayonnement régional

Après 14 mois de travaux, les nouveaux locaux du Conservatoire à rayonnement régional (CRR) ont été inaugurés en mai 2016. Installé dans l’hôtel de la Chancellerie, le bâtiment était devenu trop exigu et ne correspondait plus aux normes actuelles de sécurité. Afin d’améliorer la synergie entre les différents locaux, la Communauté d’agglomération a souhaité construire un nouveau bâtiment pour accueillir le pôle danse et musique sur ce site. Plutôt qu’une destruction et une reconstruction onéreuse, c’est donc une solution plus économique, associant rénovation de l’existant et construction, qui a été choisie pour le groupe scolaire Lully/Vauban.

Vers le haut

La Rotonde : nouvelle annexe de la Maison de quartier Saint-Louis

D’une surface totale de 1 358 m2, la Rotonde est située sur la partie occidentale de la caserne de Croÿ et présente un caractère stratégique pour la vie du quartier. Au coeur du projet, une monumentale rotonde de pierre, vestige d’un manège du XVIIIe siècle, constitue la pièce maîtresse de l’espace. Sur la partie qui longe l’avenue de Sceaux, la nouvelle annexe de la Maison de quartier a été construite dans un style « orangerie » avec verrières et menuiseries métalliques, conforme à la facture de la caserne adjacente. Dans la petite cour intérieure, des zones vertes ont été plantées de pelouses et massifs. Inaugurée en mai 2015, La Rotonde accueille ateliers, activités, spectacles et concerts.

Vers le haut

Versailles Chantiers : un nouveau quartier en 2019

Après l’ouverture au public du jardin des Étangs Gobert en 2013, l’extension de la gare SNCF et l’aménagement du square des Francine en 2016, la réalisation du quartier de la gare des Chantiers se poursuit. Les travaux des deux îlots destinés pour le premier à des bureaux et des commerces, pour le second à des logements et des services se poursuivent tandis que ceux de la future gare routière et du parking public souterrain débuteront prochainement. Le réaménagement de l’ensemble des espaces publics s’échelonnera entre 2017 et 2019.

Vers le haut

Un quartier contemporain et végétalisé

Le projet comprend :
• un pôle d’échanges multimodal ayant pour objectif de faciliter l’accès et la circulation autour de la gare rénovée et agrandie. Le parvis de la gare, la rue de l’Abbé Rousseaux et la place Raymond Poincaré attenantes seront réaménagés dans le cadre des travaux menés par la Ville.
• une nouvelle gare routière, un parking public souterrain ainsi que l’aménagement de pistes cyclables et d’accès piétons réalisés par la Ville.
• deux programmes immobiliers de près de 43 500 m2 imaginés par les architectes Élizabeth et Christian de Portzamparc, organisés autour de deux îlots : à l’Est, à vocation tertiaire (bureaux, commerces et services en pied d’immeuble ; stationnements souterrains) et à l’Ouest, à vocation résidentielle (176 logements libres privé, 33 social familial, 68 social étudiant, 100 senior ; crèche de 35 berceaux environ ; stationnements souterrains). Livraison prévue en 2018 pour l’îlot Est et en 2019 pour l’îlot Ouest.

Vers le haut

Un projet initial repensé

Contrairement à l’ancien projet, la nouvelle opération permet de préserver l’identité patrimoniale du quartier, de recentrer le projet des Chantiers sur un quartier mixte, de repenser le plan de circulation et l’intermodalité et de diminuer la dépense nette de la ville sur l’opération pour la ramener de 47 M€ aux alentours de 20 M€.

Vers le haut

Calendrier

Calendrier 2013-2016
• Ouverture du jardin des Étangs Gobert (septembre 2013)
• Approbation par le Conseil municipal d’un protocole d’accord conclu entre la Ville, Nexity et Unibail-Rodamco afin de régler amiablement, dans le cadre d’une transaction, l’abandon de l’ancien projet d’aménagement du quartier Versailles-Chantiers (10 juillet 2014)
• Rénovation et extension de la gare : création d’une extension Ouest de 3 000 m² composée d’un nouveau hall (hall 2), d’une nouvelle passerelle et d’une coursive de liaison (2016)
• Magasins en gare : ouverture progressive, d’avril 2016 à début 2017, des commerces (Boulangerie Bigot, Paul, Carrefour Express, Daily Monop, Super Wild Coffee) et d’un espace de location de voitures Avis.
• Signature des actes de vente des terrains attenants à la gare des Chantiers (9 décembre 2016)

Calendrier 2017-2019
• Travaux accessibilité aux quais / trains (1er trimestre 2017 - 4e trimestre 2018)
• Construction îlot Est (2017-2018)
• Construction îlot Ouest (2017-2019)
• Construction du siège social de Nature & Découvertes dans l’ancienne halle ferroviaire (4e trimestre 2017- 1er trimestre 2019)
• Création de la gare routière sur le terrain naturel au Nord-Ouest du hall 2, avec la création de ses accès Nord (franchissement des Étangs Gobert- réalisé en 2014) et Est (depuis la rue de l’Abbé Rousseau) offrant à terme 14 postes à quais (automne 2017-mars 2019)
• Parking souterrain avec local vélos sécurisé (automne 2017-mars 2019)
• Réaménagement des espaces publics. Les travaux des espaces publics seront échelonnés dans le temps entre 2017 et 2019.

Vers le haut

La réhabilitation du bâti ancien

Esthétique des façades, performances énergétiques, insertion urbaine… Le Versailles de demain se dessine aujourd’hui avec des constructions neuves, mais aussi grâce à l’attention accordée aux bâtiments existants. L’entretien et la rénovation du bâti ancien, civil, religieux et militaire qu’il soit remarquable ou plus modeste, sont une nécessité pour préserver la qualité de vie urbaine, développer le dynamisme économique par de nouvelles implantations, améliorer le confort des habitants et valoriser le patrimoine. Depuis 2008, la Ville a mené plusieurs opérations importantes de réhabilitation, mettant notamment à profit la désaffectation par l’armée d’anciennes casernes. Ces dix dernières années ont également été marquées par la restauration de trois chapelles exceptionnelles du XVIIIe siècle réalisées par trois célèbres architectes : Louis-François Trouard pour la chapelle de la Providence (1764), Richard Mique pour la chapelle Hoche (1774) et Charles-François d’Arnaudin pour la chapelle de l’ancien hôpital royal (1784).

Accompagner et récompenser la préservation du patrimoine bâti

Dans cette politique de valorisation urbaine et de protection architecturale, la Ville n’est pas seule. Les Versaillais ont également un rôle majeur à jouer à travers notamment les travaux d’entretien et les opérations de ravalement de façades anciennes. Pour récompenser les propriétaires ou copropriétaires de l’effort consenti, la Ville remet une fois par an les Prix du ravalement aux meilleures réalisations. Afin d’encourager ces démarches, la Maison de l’architecture et du patrimoine conseille et accompagne les Versaillais dans leurs projets de restauration et de travaux sur le bâti ancien et de construction.

Maison de l’architecture et du patrimoine
Hôtel de Ville • 4, avenue de Paris • 01 30 97 82 10
Service Urbanisme • 01 30 97 82 05

Vers le haut

L’ancien Garde-meuble du Roi

Après 4 années de travaux, l’ancien Garde-meuble du Roi a été inauguré en mars 2015. Successivement Garde-Meuble de la couronne, Hôtel de la Préfecture de Seine et Oise, hôtel, puis en dernier lieu, accueil des services administratifs du Conseil général des Yvelines, les immeubles sis 9 et 11, rue des Réservoirs ont fait l’objet d’un projet de restauration complète pour y aménager des appartements de standing et un parking souterrain. La répartition des logements a été étudiée afin de conserver le plus possible la logique de construction et de distribution des bâtiments pourtant grandement remaniés fin XIXe.

Vers le haut

L’Hôtel « R »

Les bureaux appartenant à l’État situé au 2-4, rue des Réservoirs dans l’ancien Hôtel du Gouvernement ont été réhabilités en 79 logements dont 59 privés. L’Hôtel a été construit en 1672 pour le marquis de Louvois, sur une parcelle donnée par Louis XIV. Il a été occupé par le gouverneur de Versailles sous Louis XV.

Vers le haut

Un règlement vigilant vis-à-vis des publicités et enseignes

Le Règlement local de publicité est en cours de révision afin de préserver les secteurs protégés, mettre en valeur les abords des gares et les entrées de Versailles et réduire la pollution visuelle.

Vers le haut

L’ancienne Poste, futur lieu d’innovation

Suite au rachat des cinémas le Cyrano et le Roxane par UGC, CGR a abandonné son projet de créer huit salles de cinéma sous le parking de l’Europe. À la place, une salle de concert de 600 places sera créée, une des dernières promesses de la campagne des municipales de 2014.

Vers le haut

Une salle de spectacle et un centre d’innovation, en coeur de ville

Cette dernière sera financée par La Compagnie de Phalsbourg, qui a remporté l’appel à projet pour le bâtiment de l’ancienne Poste, avenue de Paris. Cet ensemble d’environ 6 000 m2 comprendra une salle de concert de 600 places en sous-sol et des activités plus orientées vers les nouvelles technologies en surface avec un centre d’innovation autour du néo-artisanat, des espaces de co-working, mais aussi des restaurants et des commerces. Actuellement propriétaire du bâtiment, la Ville devrait donc à terme le céder à la Compagnie de Phalsbourg et recevra, en contrepartie, la salle de spectacle. Dans le même esprit que pour l’ancien hôpital royal, elle réalise ainsi une opération de valorisation du patrimoine, sans conséquence pour ses finances. Le programme devrait être terminé fin 2019.

Vers le haut

La requalification du plateau de Satory et l’implantation d’un quartier innovant

Essentiellement composé d’anciens terrains de manœuvre militaire, le quartier de Satory-Ouest fait l’objet d’un projet d’aménagement inclus par l’État dans l’Opération d’intérêt national (OIN) de Paris-Saclay. L’Établissement public Paris-Saclay a lancé avec la Ville la création d’une Zone d’aménagement concerté pour l’implantation d’un quartier mixte (logements, équipements et pôle d’enseignement supérieur, de recherche et de développement économique) autour de la mobilité du futur et des écotechnologies. Desservi vers 2030 par une gare de la ligne 18 du métro du Grand Paris Express, Satory deviendra ainsi le second pôle de l’OIN après Saclay. Une charte urbaine et paysagère garantit le développement d’un quartier aéré et équilibré. À l’Est du plateau, la Ville souhaite que les ministères de la Défense et de l’Intérieur puissent rénover les logements anciens du camp militaire du plateau et s’emploie à accompagner les administrations dans cette opération de requalification.

Vers le haut

L’aménagement du site de l’ancienne caserne Pion

La caserne Pion, ancien site militaire désaffecté de 20 ha situé à l’extrémité Sud-Ouest du parc du Château, a été acquise en 2011 par l’Établissement public foncier des Yvelines pour le compte de la Ville, qui lui a confié la démolition des constructions existantes et la dépollution pyrotechnique et chimique des sols. Située sur la route de Saint-Cyr, l’opération d’aménagement du site prévoit de créer environ 50 000 m2 de surface de plancher, principalement dédiée au logement. Ce programme comportera par ailleurs une résidence hôtelière, des activités et des commerces, ainsi que des fonctions de loisirs et d’agriculture urbaine sur la partie Nord du site. Des équipements de superstructure seront nécessaires et notamment un groupe scolaire et une salle polyvalente.

Vers le haut

Satory- Est : le déménagement de Jules-Ferry à l’étude

Depuis 2016, la Ville a proposé la reconstruction du lycée Jules Ferry à Satory-Est à la Région Île-de-France. Celui-ci est en effet aujourd’hui éclaté sur deux sites. Si ce projet de déménagement aboutissait, l’établissement se verrait doté d’équipements sportifs. Un nouveau lycée serait construit à l’entrée de Satory, sur la caserne Foch, désafectée. Cela donnerait une impulsion à l’aménagement futur de Satory.

Vers le haut

Le Grand Paris Express sur les rails

Le projet du Grand Paris prévoit la modernisation des transports existants et la réalisation d’un nouveau métro automatique permettant des déplacements plus faciles et confortables. La ligne 18 a été déclarée d’utilité publique en mars dernier. La mise en route des travaux du tronçon reliant les gares Aéroport d’Orly à Versailles prend dès lors un caractère prioritaire. À Versailles, deux nouveaux accès seront créés :

• à la gare des Chantiers qui assurera la correspondance avec les lignes du RER C et du réseau Transilien ;
• à Satory, avec la création d’une nouvelle gare sur le plateau permettant d’accompagner le développement du quartier.

Vers le haut

{$temp.oBarreOutils.print}