Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

Un réseau cyclable étendu

Le développement de l’usage du vélo en ville représente un enjeu majeur de la politique de mobilité. Afin de se donner les moyens de promouvoir une pratique quotidienne du vélo, la Ville s’est dotée d’un schéma directeur des circulations douces, offrant ainsi aujourd’hui aux usagers près de 100 km d’itinéraires cyclables. Ainsi 85 % de notre voirie est dorénavant composée soit d’un aménagement cyclable sur les voies structurantes limitées à 50 km/h, soit de voies réglementées en zone de circulation apaisée dans les quartiers (zone 30, zone de rencontre ou aire piétonne).

 

Le développement des circulations douces

Grâce à ses programmes d’investissements pluriannuels successifs, la Ville offre aux usagers près de 100 km d’itinéraires cyclables. Versailles poursuit le maillage de son réseau avec, pour cette année, plus d’un kilomètre d’aménagements supplémentaires pour les vélos et de 2 quartiers mis en zone 30 (Porchefontaine et Glatigny). Progressivement, le dispositif en faveur des modes dits « actifs » que la Ville met en oeuvre, devient une alternative de plus en plus aboutie aux déplacements motorisés. Au-delà de la problématique de développement durable, cette évolution est à la mesure de son enjeu notamment pour la fluidité des circulations en ville, l’agrément des Versaillais et l’attractivité de la Ville. Depuis 2016, l’itinéraire national de véloroute appelé « La Véloscénie » relie Paris au Mont Saint-Michel en passant par Versailles.

Vers le haut

Redonner de la place à tous les usagers

L’aménagement des passages réservés aux piétons depuis 2008 favorise le désenclavement des quartiers tandis que de nouvelles pistes cyclables et zones 30 sont mises en place régulièrement pour améliorer la circulation sur les grands axes et la coexistence entre les différents modes de déplacement. Depuis 2014, 14 km de voies ont été mises en zones 30 (quartiers des Chantiers et de Porchefontaine). Cette mesure aide au développement de la marche en facilitant les traversées piétonnes, en apaisant l’ambiance, et promeut l’usage du vélo en favorisant la cohabitation des cyclistes sur la chaussée avec les véhicules motorisés. Le nouveau dispositif « tourne-à-droite cycliste » autorise les cyclistes à franchir le feu rouge pour tourner à droite ou aller tout droit, selon les cas, en cédant le passage aux piétons et à la circulation transversale. Le franchissement du feu rouge n’est permis qu’aux feux équipés d’un panneau : en son absence, le cycliste doit s’arrêter au feu rouge. Cela présente des avantages pour tous les utilisateurs : en évitant des arrêts répétés, la circulation du cycliste en ville est facilitée, son trajet devient plus fluide et plus rapide. À Versailles, près de 90 feux sont concernés.

Vers le haut

830 places de stationnement

La Ville compte actuellement 830 places de stationnement pour cycles : près de 600 places sont positionnées sur la voirie, 80 emplacements couverts sont répartis sur les gares Rive-Droite, Rive-Gauche et Montreuil et 80 places à la consigne à vélos de la gare des Chantiers. Face à la saturation du stationnement-vélo, en particulier à proximité des gares et dans le centre-ville, le programme du futur Pôle d’échange multimodal de la gare de Versailles Chantiers prévoit la réalisation de 280 places vélo sécurisées (dont 200 places dans le parking sous la gare routière) et 280 places en accès libre en surface.

Vers le haut

Un nouveau plan du réseau cyclable en 2017

Cette carte de la Ville répertorie sur la commune l’ensemble des aménagements cyclables sur le territoire de Versailles (pistes et bandes cyclables, couloirs de bus ouverts aux vélos, voies vertes, Ceinture verte et différentes zones de circulations apaisées). Les dernières réalisations en date ont été intégrées à cette carte, permettant ainsi à l’utilisateur d’avoir une vue de l’ensemble de ces itinéraires, conçus pour faciliter et sécuriser les trajets des cyclistes à travers les quartiers. Elle sera rééditée cette année.

La Ceinture verte, 20 km de cheminement « vert »

Lien entre les nombreux espaces forestiers et paysagers, la Ceinture verte permet d’effectuer un tour complet de la ville en restant en forêt ou en allées arborées. 3 000 m2 d’espaces naturels urbains et 40 000 m2 d’espaces naturels forestiers ont été réhabilités. L’objectif est de favoriser la présence de la biodiversité et de préserver l’environnement. Cette ceinture permet également de relier les espaces naturels péri-urbains (Pièce d’eau des Suisses, potagers familiaux, allées arborées, parc Balbi, Potager du Roi…) avec le bois de Satory. La revalorisation de la Ceinture verte depuis quelques années a permis la mise en place de 20 km de cheminement « vert » de circulations douces.

Vers le haut

L’Allée royale de Villepreux

Versailles Grand Parc a entrepris depuis 2010 l’ambitieux projet de restauration de l’Allée royale de Villepreux au centre de la plaine de Versailles, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’objectif est de redonner vie et splendeur à cet espace considéré comme l’une des plus grandes perspectives paysagères d’Europe. Prolongement du Grand Canal, cet axe de 5 km s’inscrit dans la « Grande perspective » imaginée par André Le Nôtre de part et d’autre du Château. Depuis 2015, la maîtrise d’oeuvre est assurée par la Ville de Versailles. Au-delà de l’A12, l’Allée royale est figurée par une voie verte jusqu’à Villepreux. La paysagiste Florence Mercier a en charge la réalisation de cette « dorsale » et d’un réseau de pistes cyclables structurant.

Vers le haut

Campagnes de prévention

La Ville poursuit ses campagnes de prévention destinées à améliorer la sécurité de tous et en particulier des plus vulnérables, dans les rues comme sur les trottoirs de Versailles. Ainsi des campagnes d’affichage habillent régulièrement les panneaux de la ville et des manifestations ponctuelles aux abords des gares et des établissements scolaires sont organisées en partenariat avec un réseau d’associations de cyclistes urbains et de parents d’élèves. À ces occasions, les cyclistes sont sensibilisés à la sécurité et peuvent bénéficier gratuitement du gravage du Bicycode et de la révision technique de leur vélo (Lire page 23).

Vers le haut

Et aussi

Les sas vélo interdits aux 2 roues motorisés
Les sas vélo aux feux tricolores se généralisent permettant aux cyclistes de se positionner devant les voitures lorsque le feu est rouge. Ces sas facilitent le démarrage des vélos en leur procurant sécurité, confort, et visibilité dans leur changement de direction. Le nouveau décret du 2 juillet 2015 introduit de nouvelles dispositions aux Code de la route dans le sens d’une meilleure prise en compte du cycliste et du piéton, de leur sécurité et de leur confort, notamment avec l’interdiction aux cyclomoteurs d’accéder aux sas vélo.

Un plan interactif pour circuler à bicyclette
En 2017, la nouvelle version de Versailles.fr propose un plan interactif de la ville avec la totalité du réseau cyclable.

Vers le haut

{$temp.oBarreOutils.print}