Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

Développer les partenariats et l’attraction des entreprises

Développement des quartiers de Satory-Ouest et des Chantiers, partenariats avec les réseaux d’entrepreneurs, déploiement de la fibre optique… Autant d’exemples illustrant la volonté de la Ville de Versailles et de l’Agglomération de Versailles Grand Parc de miser sur les filières d’avenir.

 

Versailles, territoire test du projet Autopilot

En février 2017, c’est à Versailles qu’a été donné le coup d’envoi au projet européen Autopilot dans le cadre d’un appel à projet mené avec Versailles Grand Parc. Son objectif : évaluer les évolutions des performances de la voiture autonome grâce aux objets connectés dans l’environnement urbain. Financés par le programme Européen Horizon 2020, les différents tests se déroulent sur six sites pilotes : France (Versailles), Finlande, Corée, Espagne, Italie et Pays-Bas. Des voitures autonomes dans la cité historique Les 43 partenaires du consortium du projet Autopilot représentent tous les acteurs des technologies de l’information et de la communication ainsi que l’industrie automobile et la recherche. Air Liquide, Le Centre de Ressources & d’Innovation Mobilité Handicap (CEREMH), l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, VEDECOM, Ifsttar, SNCF et Estaca partagent leurs compétences pour penser et mettre en oeuvre les mobilités d’aujourd’hui et de demain. À Versailles, VEDECOM (Institut de transition énergétique pour le véhicule décarboné et communicant) coordonne les expérimentations menées en coeur de ville. Avec un objectif : Évaluer les évolutions des performances de la voiture autonome grâce aux objets connectés dans l’environnement urbain : courant 2018, une petite flotte de véhicules Twizzy autonome conçue par VEDECOM sillonnera les rues de Versailles le temps de l’expérimentation. Par ailleurs, afin de valoriser l’autopartage, plusieurs bornes électriques ont également été implantées ces derniers mois à Versailles

Un réseau d’entrepreneurs

Des relations étroites ont été tissées avec les associations de soutien aux créateurs d’entreprises. Versailles a contribué au lancement de la première antenne du Réseau Entreprendre dans les Yvelines parrainé par Versailles Grand Parc et le Palais des Congrès accueille chaque année sa soirée des lauréats. Le Réseau favorise la création des emplois en soutenant les employeurs : l’association soutient des porteurs de projet de création ou de reprise de PME qui ont un objectif de création de cinq à dix emplois dans les deux ans. Depuis 7 ans, plus de 80 sociétés ont été accompagnées (dont près de 90 % sont encore en activité), et plus de 900 emplois créés ou sauvegardés dans les Yvelines. Un partenariat a également été mis en place avec Kiss Kiss Bank Bank, pour développer le financement participatif, favoriser des projets créatifs et de micro-entreprises ainsi que le développement de TPE et PME.

La pépinière d’entreprises, terreau de jeunes pousses prometteuses

Depuis sa création en 2012, la pépinière d’entreprises de Versailles Grand Parc accompagne les entrepreneurs dans leurs premières années d’existence. Dans un espace de 1 400 m2, 50 bureaux accueillent les jeunes chefs d’entreprise. Plusieurs de ses anciennes sociétés locataires se sont brillamment distinguées, à l’image de Be- Bound, élue start-up de l’année 2016 grâce à son application Internet qui permet de réduire la fracture numérique, ou de Ween, distinguée par le prestigieux CES Innovation Award 2016 pour son thermostat intelligent nouvelle génération. Ou encore Finansemble, labellisée par le Réseau Entreprendre Yvelines et le Pôle de Compétitivité Mondial Finance Innovation, membre de BPI France Excellence pour son site Internet d’achats groupés de produits financiers destinés aux particuliers.

Versailles- Chantiers, 22 300 m² de bureaux ultra-modernes

Après l’ouverture au public du Jardin des Étangs Gobert en 2013, l’extension de la gare SNCF et l’aménagement du square des Francine en 2016, la réalisation du quartier de la gare des Chantiers se poursuit. Le projet prévoit 22 300 m2 de bureaux et commerces. Par ailleurs, grâce à la réhabilitation de l’ancienne halle ferroviaire de la gare menée par l’architecte Patrick Bouchain, le groupe Nature & Découvertes installera son siège social dans un espace entièrement rénové.

Versailles, vitrine des technologies durables

À l’été 2014, Versailles a accueilli l’organisation du Solar Decathlon Europe 2014, une manifestation internationale sous l’égide de la direction du Département d’Énergie du gouvernement américain. À l’occasion de cet événement, la cité royale est ainsi devenue une ville vitrine mondiale de l’innovation environnementale et de l’habitat écologique. 20 équipes, issues d’écoles et d’universités du monde entier, se sont mesurées autour d’une thématique résolument tournée vers l’avenir : la construction d’une maison solaire autonome en énergie.

Satory Ouest, vitrine des mobilités de demain

Essentiellement composé d’anciens terrains de manoeuvre militaire aujourd’hui en friche, le quartier de Satory-Ouest a été inclus par l’État dans l’Opération d’intérêt national (OIN) de Paris-Saclay. Le pôle d’innovation sur les mobilités du futur autour de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) et de l’Institut de transition énergétique du véhicule décarboné et communicant (VEDECOM) est entré dans une phase opérationnelle avec l’inauguration en 2017 d’un atelier de prototypage et d’une piste à induction. Ces équipements sophistiqués permettront l’expérimentation des nouvelles technologies de la mobilité (voitures électriques et sans conducteur). Un bâtiment de 7 000 m² est actuellement en construction et sera inauguré au printemps 2018. La proximité du cluster Paris-Saclay et de VEDECOM représente un atout majeur d’attraction pour de nouvelles entreprises. Celles-ci rejoindraient ainsi les acteurs économiques déjà présents dans le quartier, notamment les établissements de l’armée (Stat) et les entreprises liées aux technologies de l’armement terrestre (Nexter, Renault, Trucks Défense…).

Fibre optique : toute la ville équipée en 2020

Après l’abandon du déploiement de la fibre optique par SFR / Numéricable, François de Mazières a obtenu la réouverture à d’autres opérateurs : Orange s’est ainsi engagée à assurer une couverture totale du territoire communal de Versailles en FttH (Fiber to the Home) en 2020. Première étape, le quartier de Clagny-Glatigny a reçu fin 2016 les nouvelles armoires électriques qui permettent de relier les logements au noeud de raccordement optique. Offrant un débit de 100 mégas symétriques (montants et descendants) la fibre optique est aujourd’hui devenue un élément incontournable pour le bon développement des entreprises.

{$temp.oBarreOutils.print}