Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

Qualités environnementales

Un retour sur le passé

En 1662, Louis XIV décide de faire de Versailles sa résidence royale, transformant le relais de chasse construit en 1624 par Louis XIII en un magnifique château.
Celui-ci comportera un somptueux parc avec de multiples bassins aux jeux d'eaux fantastiques.
Mais Versailles est situé sur un plateau où l'eau n'arrive pas en quantité suffisante de façon naturelle gravitaire.
Ainsi de 1663 à 1680, de nombreuses solutions sont envisagées, en vain (alimentation par la Loire, par l'Eure...). On se tourne alors vers la Seine, située 150 mètres plus bas.    
C'est la Machine dite "de Marly" qui va permettre d'alimenter le château de Versailles en quantité.

Rappel sur le cycle de l'eau

La définition donnée par l'Institut Pierre Simon Laplace : le rayonnement absorbé par l'océan apporte de l'énergie qui permet l'évaporation de l'eau à  la surface de l'océan. Cette eau sous forme gazeuse (vapeur d'eau) s'élève dans l'atmosphère, se refroidit puis finit par se condenser en gouttelettes pour former des nuages. Les nuages sont à  l'origine de pluie et de neige qui transportés par les vents viennent irriguer la terre. L'eau de pluie ou la neige fondante peuvent soit s'évaporer et former d'autres nuages soit rejoindre par les cours d'eau un lac ou l'océan.


A Versailles, le "Cycle de l'eau" est traité par la société SEVESC.
Des bassins de retenue, via la distribution et le traitement des eaux usées, cet organisme gère ce processus.

La qualité de l'eau, c'est aussi la qualité du traitement des eaux usées et du circuit de retour.
Primé dans le cadre du salon SIREME, le premier salon international des énergies renouvelables, le service de l'Assainissement s'emploie au quotidien à  respecter cette qualité .

Le service assainissement

Le service de l'assainissement c'est : une équipe de près de 30 personnes - agents d'exploitation, égoutiers, conducteurs d'engins, maçons - et 130 km de réseau à  entretenir dont : 1/3 de visitable et 2/3 non visitable, 2800 regards de visite sur collecteurs et canalisations et quelques 2000 bouches d'engouffrement et grilles d'entrées d'eau.
L'assainissement est un service à  caractère commercial et industriel qui gère et exploite le réseau de collecte. Il n'est pas financé par l'impôt mais par l'usager qui paye, sur sa facture d'eau, la taxe d'assainissement. Celle-ci dépend de l'infrastructure du bassin versant et du nombre d'intervenants. En raison de la topographie de la Ville, les effluents de Versailles s'écoulent vers deux bassins : l'un à  l'ouest, qui entraîne les eaux usées vers la station d'épuration de Saint-Cyr, l'autre à  l'est, qui les entraîne vers la station d'Achères.
D'où la différence de coût qui peut éventuellement être constatée sur les factures en fonction de la localisation géographique de l'abonné et de l'infrastructure du bassin concerné.

Versailles montre l'exemple en matière d'assainissement

Depuis plusieurs années, la politique de la Ville est de gérer le débit des eaux pluviales, en créant des bassins de retenue ou de rétention enterrés. C'est ainsi que la Ville a montré l'exemple en la matière en en implantant plus d'une vingtaine (20) sur son territoire. Une volonté qu'elle fait appliquer au domaine privé, pour toute parcelle faisant l'objet d'une demande d'autorisation d'urbanisme, dans le cadre du PLU, lors de l'instruction des permis de construire...

Liens Utiles

Histoire de l'eau à Versailles(par l'Association des riverains Etats-Unis-Pershing)

La Machine de Marly

Qualité  de l'Eau

Le site internet de l'agence régionale de santé (ARS) vous informe sur la qualité de l'eau à  Versailles.  Suivant le chemin rubrique "santé publique >veille et sécurité sanitaire> santé et environnement>eau de consommation" vous trouverez la qualité en Ile de France, par département et par ville...
La Ville de Versailles n'est pas responsable des accès internet  qui peuvent évoluer selon les dispositions de l'ARS.

site internet de l'agence régionale de santé (ARS)

Infos pratiques

  • Info - Voirie : 01 30 97 82 40
  • Info - Assainissement : 01 30 97 82 37

Sevesc

Bon à savoir

On consomme en moyenne 150 à  200 litres d'eau par jour et par habitant. Un chiffre qui fait réfléchir sur la notion de gaspillage, et de préservation de l'environnement.

{$temp.oBarreOutils.print}