Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

Tribunes libres

Le Conseil municipal de Versailles est composé de 5 groupes qui disposent chacun de leur propre espace d'expression dans cette rubrique.
Les cinq groupes sont :

  • Union pour Versailles
  • Le progrès pour Versailles
  • Versailles bleu marine
  • Versailles 90000 voisins
  • Versailles Familles Avenir

Les textes de cette page reproduisent intégralement les "tribunes libres" du magazine de la Ville ouverte aux groupes formés au sein du Conseil municipal.
Ils n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Juillet - Août 2017

UNION POUR VERSAILLES

Une stratégie pour augmenter les flux touristiques vers les quartiers historiques

En ouvrant un nouvel accueil de l’Office de Tourisme à côté de la Salle du Jeu de Paume, nous avons souhaité inciter les touristes à découvrir le patrimoine exceptionnel du quartier Saint-Louis. Grâce à la signature d’une convention tripartite entre le Château, la Ville et l’Office de Tourisme, cette nouvelle antenne, mitoyenne de la Salle du Jeu de Paume, offre des visites de ce lieu emblématique à des groupes constitués par des guides-conférenciers. En 2016, près de 28 000 personnes ont visité la Salle du Jeu de Paume, dont 25 000 gratuitement les après-midi et 3 000 personnes en près de 150 groupes payants avec guides conférenciers. Ce potentiel de 30 000 personnes ne demande qu’à se développer. Les touristes y trouveront une salle d’exposition qui présente des portraits des artisans d’art du quartier. Nous espérons que la présentation de ces Versaillais passionnés incitera les visiteurs à aller à leur rencontre. La Cour des Senteurs, le passage végétalisé vers le coeur du quartier, les visites des guides-conférenciers de la Salle du Jeu de Paume et ce nouvel accueil rue du vieux Versailles composent ainsi un parcours cohérent destiné à irriguer ce quartier historique. La Cour des Senteurs a pris un nouveau départ avec l’arrivée de nouveaux commerces, dont les gammes et produits ont été réfléchis à la lumière de l’expérience des boutiques précédentes. Avec notamment l’installation de la Table du 11, une offre de restauration de qualité permet désormais aux visiteurs d’y rester un peu plus et de profiter du cadre remarquable de la cour et du jardin. L’offre commerciale est maintenant complète pour attirer davantage de visiteurs. Ces actions s’inscrivent dans une réflexion plus générale menée depuis plusieurs années pour profiter au mieux des tendances touristiques émergentes. L’arrivée d’un nouveau type de touristes (les « repeaters ») qui ont déjà visité le château et qui reviennent visiter Versailles et ses quartiers, rejoint celle des visiteurs franciliens qui viennent de plus en plus nombreux passer le week-end dans la cité royale. Face à cette nouvelle donne, la Ville et l’Office développent aujourd’hui une stratégie résolument orientée vers le tourisme affinitaire. Le nouveau site Versailles-tourisme. com, qui draine près de 90 % des demandes d’informations des touristes, valorise davantage les prestataires, l’offre touristique de Versailles et facilite la préparation des séjours. Il permet à chacun en fonction de ses envies, du temps dont il dispose et du but de son séjour (loisirs, affaires…) de trouver l’offre qui lui convient le mieux. Avec toujours le même objectif : attirer de nouveaux visiteurs et leur donner envie de prolonger leur séjour pour découvrir tous les trésors patrimoniaux, culinaires et artistiques de notre ville.

La Majorité municipale

 

 

LE PROGRÈS POUR VERSAILLES

 

Le samedi 20 mai 2017 à la Maison de quartier de Jussieu dit « Le Bateau » notre amie S. Batteria, entourée de sa famille, de ses amis, de nombreux habitants du quartier B. de Jussieu et de camarades, anciens conseillers municipaux qui ont siégé à ses côtés et siégeant aujourd’hui, en présence de Monsieur le Maire, a reçu des mains de Jacky Simon, ancien conseiller municipal de Versailles, la distinction de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur. Toute sa vie Simone Batteria a donné aux autres sans compter. Elle est la plus ancienne socialiste de la Fédération des Yvelines. En cette période électorale, de nombreux versaillais prennent la parole. Quelles questions nous posent-ils ? Quelles sont les impressions des nouveaux arrivants ? • Pas assez de places dans les crèches • L’aménagement du bld. de la République, pourquoi a-t-il été repoussé ? • Silence sur la création de grandes salles de cinéma • Quel est le projet municipal sur la Cour des Senteurs après l’abandon des premières enseignes ? • Mixité sociale… Existe-t-elle vraiment dans notre ville ? Sur quels critères les logements sociaux sont-ils attribués ? • Les habitants des quartiers dits « populaires » se sentent, trop souvent, exclus de notre ville. • Peu ou pas de liens entre les quartiers. • Les maisons de quartier ont-elles chacune des moyens financiers suffisants ? • Regret que le Conseil Départemental se désengage dans plusieurs secteurs (associatifs, etc.). • Qu’a fait notre municipalité pour l’accueil des migrants ? • À quand la création d’un parking, digne de ce nom, dans le quartier de Montreuil où les habitants ont de plus en plus de mal pour stationner ? Un autre point qui suscite quelques réflexions : nous venons d’apprendre par les journaux locaux que la ville de Versailles désire remettre les rythmes scolaires à quatre jours. Une annonce qui interpelle beaucoup de parents… Les conseils d’école ont-ils été convoqués ? Le Conseil Municipal va-t-il être interrogé ? Faire une annonce comme celle-ci sans discussion préalable est inacceptable. Nous vous souhaitons d’agréables mois d’été.

 

 

Isabelle This Saint Jean – Didier Baichère – Carmise Zenon– Serge Defrance
Parti Socialiste & DVG
Twitter : @progvers2014
Contact : progrespourversailles@remove-this.gmail.com

http://leprogrespourversailles.blogspot.frhttps://www.facebook.com/www.leprogrespourversailles.fr

VERSAILLES BLEU MARINE

Chères Versaillaises, chers Versaillais,

Après ces mois d’agitation politique et médiatique, le temps est venu de penser à l’avenir. L’avenir proche tout d’abord, en vous souhaitant d’excellents congés d’été. Que ces moments puissent permettre à chacun de prendre du repos, de partager des moments ensoleillés et réparateurs en famille ou entre amis. Nous avons une pensée particulière pour celles et ceux qui ne peuvent pas partir en vacances pour des raisons financières ou personnelles. Notre ville et notre région permettent toutefois des découvertes ou des promenades intéressantes qui permettent de se ressourcer. Quant à l’avenir plus lointain, il se résume en 2 mots : vigilance et reconstruction. La modification profonde des équilibres politiques a de quoi inquiéter nos compatriotes, à juste titre. La faible participation aux dernières élections en est la preuve, les Français se posent légitimement la question de savoir s’il est encore utile d’aller voter. Quels que soient les gouvernements en place depuis plusieurs décennies, peu de choses s’améliorent, pire, de plus en plus de catégories socio-professionnelles ont le sentiment qu’au contraire, leurs conditions se dégradent sur tous les plans : pouvoir d’achat, sécurité, solidarité, qualité de vie, éducation, pérennité de l’emploi, respect de nos valeurs et de nos traditions… La politique doit retrouver ses lettres de noblesses. Elle a perdu son sens premier car elle a muté. Elle a muté en grande opération d’image et de communication, avec, disons-le, la complicité très active de la sphère médiatique qui occulte les débats de fond en plaçant la forme au premier plan. La « télé-réalité politique » nous coupe des vrais sujets et nous inocule un cocktail prêt à penser composé de fatalisme, de soumission et de déclarations stériles. Les Français doivent reprendre leurs pouvoirs et intimer l’ordre à ceux qui nous gouvernent d’agir et non se contenter de parler. D’agir dans l’intérêt général, d’agir en priorité pour les plus fragiles et non d’agir pour ceux qui ont déjà tout et veulent encore plus. Nous devons reconstruire notre pays sur des bases d’égalité – et non d’égalitarisme-, de solidarité, de protection, de liberté, de souveraineté, de maîtrise de son destin. Tout est possible, la France est un grand pays. Ne le diluons pas dans un mondialisme affairiste qui ne profite qu’à quelques-uns. La théorie du ruissellement des richesses est une vaste fable dont une minorité s’est servi pour asservir une majorité. Lorsque l’on constate que 1 % de la population mondiale détient 50 % de la richesse privée mondiale, on ne peut que s’en émouvoir et s’en inquiéter mais surtout avoir la volonté d’agir pour rétablir des fondamentaux de vie indispensables. Tant au niveau local que national, la seule ligne de conduite est celle du bon sens et de l’intérêt général. Nous nous y emploierons avec énergie et détermination, pour le bien de tous. Bonnes vacances, bon repos.

 

Thierry Perez
pour Versailles Bleu Marine
06 26 82 06 45
fn78@remove-this.frontnational.com BP 242 78002 Versailles cedex

VERSAILLES 90 000 VOISINS

À mi-Mandat

Le temps passe vite, et nous voici déjà à mi-mandat. Aussi à la veille des vacances d’été et après le chamboulement politique que nous venons de vivre, nous vous proposons de faire un point sur le temps écoulé et celui à venir. En 2014, notre liste « 90 000 voisins » était véritablement précurseur dans ses objectifs. En matière économique, nous voulions créer du dynamisme dans notre cité en mettant tout en oeuvre pour attirer les entreprises, créer des emplois, innover et porter des projets de nouvelles technologies ambitieux. En matière de gouvernance, nous proposions de nous affranchir des politiciens professionnels et cumulards, au profit d’élus issus de la société civile décidés à travailler en réelle concertation avec les versaillais. En matière fiscale, nous voulions gérer les dépenses au plus serré et créer des sources de revenus nouvelles. À ce jour nos ambitions sont toujours d’actualité mais sans doute les versaillais sontils mieux préparés à les entendre. L’équipe municipale en place ne s’en est guère inspirée. Versailles s’est éloignée de Paris, la fibre n’est toujours pas en service, l’INRIA a migré dans le XIIème arrondissement, le nombre de versaillais chute, le commerce du quartier St Louis se meurt… Un député- maire concentré sur des projets culturels, à la ville comme à l’Assemblée, n’a pas été capable de prendre le tournant économique nécessaire. Une ville dirigée par un homme et des personnalités inquiètes de lui plaire n’a pas su se nourrir de la concertation avec les habitants de ses quartiers. La gestion en bon père de famille, rassurante, reste incompatible avec les défis budgétaires qui s’annoncent. Aussi notre opposition reste déterminée et constructive et nous persistons dans notre projet de spectacle destiné aux touristes visitant le château. Nous sommes persuadés que c’est le moyen d’apporter à la ville ce dynamisme tant attendu et d’y créer de la cohésion par un « Puy du fou » revisité. Nous avons proposé au maire d’y travailler ensemble. Les lieux pour le faire ne manquent pas. Le bâtiment de la poste, que la ville vient d’acheter, se cherche une vocation. Situé de l’autre côté du parking de la place d’armes ce serait un lieu exceptionnellement bien situé pour le réaliser. Une autre alternative serait Pion qui s’annonce aujourd’hui comme un quartier résidentiel esseulé, sans aucune activité économique. Voilà le moyen de nous accorder pour préserver l’intégrité de ce lieu dans la prolongation du parc, en le nommant, comme nous l’avons proposé, « la petite lanterne ». Notre avis n’ouvre généralement pas le débat : il n’y en a déjà pas dans l’équipe municipale, alors avec l’opposition, encore moins, bien sûr. Mais peutêtre que la révolution En Marche entame une nouvelle ère même à la mairie de Versailles… Qui aurait cru en effet que François- Xavier Bellamy candidat adoubé par le maire et soutenu par LR et l’UDI pourrait y être battu ? En attendant une rentrée dans ce contexte nouveau, nous vous souhaitons à tous un très bel été.

Versailles, 90 000 voisins
Benoit.desaintsernin@remove-this.versailles.fr Marie.seners@remove-this.versailles.fr www.90000voisins.fr

VERSAILLES FAMILLES AVENIR

Bienvenue aux nouveaux Versaillais !

Vous emménagez à Versailles ? Découvrez le groupe d’opposition Versailles Familles Avenir engagé dans une vigilance active, positive et constructive pour préserver le cadre de vie exceptionnel de notre ville pleine de ressources. Parmi nos priorités, le respect de la vie, la culture, la famille et le soutien aux plus fragiles. Nous sommes deux élus au Conseil Municipal : Fabien Bouglé, père de famille, juriste et chef d’entreprise dans le monde de l’art. Il siège au conseil de quartier Notre-Dame. Valérie d’Aubigny, mère de famille, versaillaise depuis 2000, investie dans le monde associatif social et culturel. Elle siège au conseil de quartier Saint-Louis. Versailles Familles Avenir est attaché à l’urgence de la transmission des savoirs fondamentaux à l’école. Ayant milité contre la réforme des rythmes scolaires, nous nous réjouissons que la semaine de quatre jours revienne dès la rentrée. Si nous avions été en charge de la mairie, nous nous serions unis à d’autres villes pour résister jusqu’au bout à cette réforme idéologique néfaste aux enfants. Les voltefaces énergivores et contreproductives nuisent à la bonne organisation des familles et du personnel éducatif. Des milliers de personnes sont généreusement engagées dans le réseau associatif, pour améliorer la qualité de vie des Versaillais à travers le sport, la création artistique et la solidarité. Nous militons pour que les associations soient autonomes dans leur fonctionnement et que la municipalité soit derrière elles pour des coups de pouce concrets et non de l’arrosage de subventions. Leur force repose sur l’engagement bénévole indispensable au bien commun et sur leur inventivité. Notre meilleure manière de leur dire notre reconnaissance est de faire confiance à leur capacité d’autofinancement. Ici les familles cherchent un cadre harmonieux pour l’éducation de leurs enfants. Notre engagement se fonde sur une attention essentielle à la cellule de base de la société. C’est pourquoi nous nous opposons à toute forme de régression dans la préservation de son identité. Le lien social à Versailles ? La vérité, c’est qu’on ne connaît pas forcément son voisin de palier. Il est arrivé que l’on mette des semaines à découvrir une vieille dame décédée chez elle. Il y a des progrès à faire qui nous concernent tous. En cela, le commerce de proximité et l’artisanat offrent un maillage naturel privilégié à soutenir comme un trésor. Pensez-y, nouveaux versaillais, faites de vrais choix de consommation ! Des projets architecturaux respectueux de l’Homme et des espaces naturels ou historique, une écologie humaine du début à la fin de vie, des dépenses maîtrisées, des aides concrètes aux familles à travers des tarifs municipaux contenus… Tout ce qui va dans ce sens reçoit notre soutien. Comptez sur notre vigilance pour ne rien lâcher. C’est l’ADN de notre engagement. Venez à notre rencontre et bienvenue à Versailles !


Fabien Bouglé-Valérie d’Aubigny
Groupe Versailles Familles Avenir,
07 82 23 82 32,
versaillesfamillesavenir@remove-this.gmail.com www.versaillesfamillesavenir.fr

 

 

{$temp.oBarreOutils.print}