Faire des blagues le soir quand on a enterré des gens le matin, ça n’est pas simple.C’est pourtant travailler pour la mort qui va apprendre à Harold à aimer la vie.

Mais quand, en plus le week-end, on est en charge de commenter tous les matchs d’une équipe de football qui ne gagne jamais, ça devient très compliqué de trouver des points positifs dans sa vie.

D’ailleurs, comment apprécier totalement sa vie quand on est obsédé par le temps qui passe ?

Vaste sujet pour un ancien croque-mort/commentateur sportif. Pourtant cette « élasticité » professionnelle permet à Harold de développer une multitude d’idées qui nous rapprochent tous : les bienfaits du massage californien dans un SPA, l’éducation des enfants, comment pimenter sa vie de couple après 15 ans de vie commune…

Fans de metal, de pop culture, de comics, de sextoys… si vous aimez la vie, ou que vous détestez la vie d’ailleurs, ce spectacle est pour vous.