Le Trio Wanderer avec Christophe Gaugé, alto et Lorraine Campet, contrebasse.

Le Trio Wanderer au grand complet accompagné de ses complices Christophe Gaugué à l’alto et Lorraine Campet à la contrebasse, interpréte l’unique quintette avec piano composé par Schubert, qui tire son nom des variations sur un Lied «Die Forelle» de son 4ème mouvement. Schubert le composa à l’été 1819 lors d’un séjour en Haute Autriche entouré d’amis et dans une atmosphère chaleureuse et insouciante.
Ce quintette sera précédé du Quatuor avec piano op. 47 de Schumann issu d’une brève période durant laquelle Schumann focalisa radicalement son attention sur la musique de chambre. Ecrite en pensant à Clara, cette œuvre souligne la volonté du compositeur de s’échapper d’un piano devenu «trop étroit» pour son imagination débordante. Son 3ème mouvement, qui offre l’un des plus beaux thèmes pour violoncelle de la période romantique, contribue à faire de cette œuvre un point culminant de presque toutes les explorations précédentes de la formation quatuor avec piano.