Culture

Document du mois - Juillet-Août 2021

Versailles.

Litho. Maurice Millière
Imp. J.E. Goossens, Lille-Paris, sans date.
Dim. 100,5 x 62 cm

Coll. ACV, 8 Fi 123

Un jour de fête... le bassin d’Apollon

Laissant derrière lui les eaux paisibles du Grand canal pour s’élancer vers le château, Apollon, dieu de la lumière, surgit de la nuit sur un char tiré par quatre chevaux, entouré de tritons et de monstres marins, en un cortège à la gloire naissante de Louis XIV. Le groupe sculpté par Jean-Baptiste Tubi entre 1668 et 1670, sur un dessin de Charles le Brun, anime le bassin dont les eaux s’élèvent en une gigantesque fleur de lys, jaillissant selon la forme et la bouche des tuyaux, en bouillons, lames, langues ou gerbes.

Le projet des « eaux de Versailles » de Louis XIV a constitué en son temps un véritable défi, modifiant le paysage de toute une région, et a produit un essor technologique sans précédent en matière d’hydraulique : aménagement de dizaine d’étangs, détournement du cours de la Bièvre, construction d’aqueducs et de réservoirs souterrains pour alimenter le réseau gravitaire, de pompes et d’une machine à Marly pour puiser l’eau de la Seine… sans compter le gigantesque chantier de détournement de l’Eure abandonné presque achevé pour des raisons politiques.

Au total, des kilomètres de canalisations qui se ramifient vers des angelots, tritons, dragons et autres créatures fantastiques pour que jaillissent des jets de toutes formes et de tous volumes : droit, en éventail, pyramide, fleur de lys ou bouillon.

Des ingénieurs du Grand siècle, intendants des Eaux et fontaines du roi, aux actuels fontainiers de l’Établissement public du Château, les hommes de l’eau veillent sur un patrimoine tricentenaire exceptionnel.

Les Grandes eaux, encore modestes lorsqu’elles sont jouées pour la première fois devant le roi en 1666, constituent au XVIIème siècle un spectacle totalement novateur avec plus de mille jets d’eau dans une trentaine de bassins et fontaines, donné lors des visites officielles d’hôtes de marque ou des fêtes de la Saint-Louis. Les jours ordinaires, seuls fonctionnaient les bassins de la Grande perspective, visibles du château. Des milliers de visiteurs ont depuis accompagné le circuit des Grandes eaux, qui reste le même que celui fixé par Louis XIV, du parterre d’eau au bassin de Neptune.

Sources

  • A nos affiches..., Archives communales de Versailles, 2006.

en commande ici

Coordonnées

Archives communales de Versailles
Grande Ecurie du Roi
1 avenue de Paris
78000 Versailles

Téléphone : 01.30.97.28.80
Fax : 01.30.97.28.79
Courriel : archives.communales@versailles.fr