Mairie

{$temp.oBarreOutils.print}

L'édito du Maire

Novembre 2018

Pour la septième année consécutive, notre équipe municipale n’a pas augmenté les taux des taxes foncière et d’habitation. Certains d’entre vous, toutefois, nous interrogent sur la hausse qu’ils ont constatée sur leur feuille d’impôt depuis deux ans. Rappelons que le montant de votre imposition locale est le fruit du cumul des taux votés par la Ville, le Département et la Région. Or, si le Conseil départemental des Yvelines a également maintenu ses taux en 2017 et 2018, en revanche, à la suite des baisses des dotations de l’État, la hausse de 66 % de son taux en 2016 continue mécaniquement à produire ses effets.

Il est important de le redire, car nous recevons des courriers de demande d’explications, alors même que la Ville de Versailles respecte son engagement de modération fiscale. La presse nationale a souligné en effet les nombreuses hausses d’impôt votées dans d’autres communes. Ce n’est pas le cas à Versailles.


"Nous maintiendrons les taux d’impôts locaux de la Ville en 2019 pour la huitième année consécutive."

Ce résultat, la Ville a pu l’obtenir grâce à une politique très rigoureuse, mais aussi en tirant bénéfice d’un regain de dynamisme de l’immobilier. La politique de réhabilitation systématique du patrimoine et de constructions nouvelles de qualité que nous menons depuis 10 ans a en effet porté ses fruits, en augmentant le nombre des foyers fiscaux et le produit des droits de mutation.

Malgré un contexte financier difficile dû aux baisses des dotations de l’État, nous nous engageons à maintenir les taux de la Ville en 2019, pour une huitième année consécutive, car nous considérons que dans la situation économique actuelle, la priorité est de ne pas alourdir les charges des ménages.

Si la maîtrise de nos finances est pour nous un objectif prioritaire, notre cap est également de renforcer la qualité de vie que nous connaissons à Versailles.

"J’ai la grande satisfaction de pouvoir vous annoncer que le Cyrano va faire l’objet d’une totale réhabilitation."

J’ai ainsi la grande satisfaction de pouvoir vous annoncer que le Cyrano va faire l’objet, à la fin de l’année prochaine, d’une totale réhabilitation. Neuf millions d’euros seront consacrés par la société UGC à la rénovation de toutes les salles, et notamment leur mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Leur nombre sera porté de 8 à 12 (16 avec les quatre salles du Roxane) de manière à offrir une programmation élargie.

De même que nous nous sommes battus pour le maintien en activité de la piscine de Satory, le soutien de nos cinémas historiques en centre-ville faisait partie de nos engagements de campagne. Un récent rapport du Sénat vient de souligner le caractère désastreux pour nos communes, particulièrement les villes moyennes, de la multiplication des centres commerciaux et des multiplexes aux entrées de ville. Outre la dégradation visuelle qu’elle entraîne, cette concentration excessive en périphérie, véritable spécificité française, a eu pour conséquence de mettre à mal le commerce de proximité et de contribuer à la désertification de nos centres villes. Avec ses 1 600 commerces de proximité, Versailles fait heureusement encore figure d’exception et il est essentiel de tout mettre en oeuvre pour préserver cet atout majeur de notre ville.

Comme chaque année, à l’approche des fêtes de Noël, nous consacrons une campagne de communication pour encourager l’achat dans nos magasins. Achetez Versaillais, c’est aussi participer au maintien de cet environnement humain et chaleureux que nous aimons.

 

François de Mazières 
Maire de Versailles
Président de Versailles Grand Parc

{$temp.oBarreOutils.print}