Culture

Nuit de la Création 2022

Peinture, sculpture, vidéo, installation... Une soirée de découvertes

Le samedi 1er octobre de 20h à minuit, la Nuit de la Création est le rendez-vous privilégié pour découvrir le travail des artistes contemporains de notre territoire.

La Nuit de la création apporte une visibilité à la création contemporaine, rendue accessible à tous les publics grâce à sa dimension événementielle, sa gratuité et grâce aux actions de médiation.

9 sites à découvrir et une quinzaine de projets éphémères

Cette année, le parcours s'ouvre à la création musicale avec 3 mini-concerts à l'Université Ouverte, à la Bibliothèque centrale et au Conservatoire à Rayonnement Régional. Deux expositions sont accessibles : les oeuvres d'Arnaud Adami à l'Espace Richaud mais aussi la sortie de résidence d'artistes travaillant la pierre au Château de la Maye (coordonné par le Fonds de dotation Verrechia). Sans oublier les 11 installations éphémères qui sont à découvrir ou à manipuler en famille à la Galerie et l’École des Beaux-arts, à l’Atelier numérique et à La Rotonde. Enfin, l'UGC Roxane présente le documentaire "les Indes Galantes" qui retrace le projet de Clément Cogitore autour de la danse urbaine et du chant lyrique.

RETROUVEZ LA PROGRAMMATION COMPLÈTE :
 
CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL • 26 rue de la Chancellerie
CONCERT DE ROMAIN HERVÉ

Concert d’études pour piano avec au programme :

Christian SCHITTENHELM (1963-) : "Simply yes" (CF), "Zebra piano" (CF), "Peace" (CM)

Pascal AMOYEL (1971-) : "Particule" (CM), "Origine" (CM)

Jean-Baptiste ROBIN (1976-) : 8 études pour piano extrait des 12 études Opus 45 : No.1 "Deux secondes !", dédié "à mon ami Romain Hervé" (CM), No.2 "Tactus" (CM), No.3 "The Fairy Bells" (CM), No.4 "Tick-Tock" (CM), No.6 "Waves"(CM), No.8 "The Clock of the Death", No.9 "Le phare de Cordouan", No.12 "Manga" (CM). L'étude No.8 et No.9 est une commande de la communauté d'agglomération de Versailles Grand Parc.

CM = Création Mondiale, CF = Création Française

20h15-20h55 puis 21h05-21h45

BIBLIOTHÈQUE CENTRALE • 5 RUE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE
LÀ-HAUT
CONCERT D'ALEXANDRE OUZOUNOFF

Création pour flûtes, clarinettes et saxophones puis solos, duo et trio de Thierry Escaich, Philipe Hersant, Keija Saariaho et Daï Fujikura.


Accès 20 minutes avant le concert, dans la limite des places disponibles.

Aucune entrée ne sera autorisée après le début du concert.

21h30-22h puis 22h30-23h

UNIVERSITÉ OUVERTE • 6, IMPASSE DES GENDARMES
LE PETIT PRINCE, RECUEIL POUR PIANO ET TROMBONE
PIERRE-JEAN SEBIROT ET AGATHE FOUTREL

La Sonate, traduisant la colère du Petit Prince face aux moutons qui pourraient manger sa rose (chapitre VII), revêt un caractère fougueux et expressif, le tout truffé d'effets musicaux dramatiques. Le Poème, s'inspirant de sa rencontre avec le renard (chapitre XXI), s'installe dans une atmosphère calme et poétique au milieu de sonorités inattendues. Le contraste des deux pièces permet de s'immerger dans la richesse expressive du conte.

20h-20h15, 20h30-20h45, 21h-21h15, 21h30-21h45, 22h-22h15, 22h30-22h45, 23h-23h15

LA COLLISION DES INSTRUMENTS
WANG CHUYUE

À partir des compositions de l’artiste, la mélodie de chaque instrument a été séparée pour les répartir dans 30 petits appareils sonores cachés derrière des peintures et suspendus au mur. En appuyant sur les boutons, les spectateurs sont invités à créer leur propre musique. 

CINÉMA UGC - ROXANE • 6, RUE SAINT-SIMON

LES INDES GALANTES

DE PHILIPPE BÉZIAT 

20h45 - Tarif unique : 6,5€ - durée : 1h48

Ce documentaire de 2020 raconte comment Clément Cotigore a rapproché les antipodes : la danse urbaine et le chant lyrique, pour revisiter Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau. Interprété à l'Opéra Bastille en 2017, le réalisateur revient sur les origines du projet. Une nouvelle génération d’artistes est-elle en train de prendre la Bastille ?

 

ESPACE RICHAUD • 78, BOULEVARD DE LA REINE
EXPOSITION : ARNAUD ADAMI

Par ses peintures, Arnaud Adami, met en lumière les métiers de l’ombre et donne une place à ceux que l’on ne voit pas : livreurs, bouchers ou personnel soignant. Alors que ses sujets s’inscrivent dans le paysage urbain, il s’inspire et reprend les codes de la peinture religieuse, des portraits de roi, de la peinture italienne de la Renaissance mais aussi des natures mortes.

Visite « regards croisés » - 21h-22h

L’artiste Arnaud Adami et Vany du compte Instagram @dailyveloo mènent une visite inédite. En tant que livreur Deliveroo, il partagera son expérience et son regard sur les tableaux du peintre. Nombre de places limitées. 

CHÂTEAU DE LA MAYE • 49, RUE DU PARC DE CLAGNY
EXPOSITION : ÉTAT(S) DE MATIÈRE

Dans le cadre de la résidence d’artistes installée au Château de la Maye, le Fonds de dotation Verrecchia propose au public de découvrir un parcours d’œuvres, résultat d’explorations autour de la pierre : des créations sculptées, sonores, picturales et modelées. Accompagnés par des Compagnons tailleurs de pierre, les designers, sculpteurs, musiciens, plasticiens, peintres se sont emparés de cette matière patrimoniale et naturelle. À travers leurs créations, la pierre se révèle comme une matière aux infinies possibilités.

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS • 11, RUE SAINT-SIMON
LES AUTRES CHEMINS
MÉLANIE MATECEK

Il s’agit ici de travailler les détails par le dessin : proposer les cartes d’un territoire de l’inframince, tracer les chemins des fissures, les révéler à l’oeil, pour donner à voir des mondes autres, mettre en lumière les songes et les paysages qui se cachent dans les allées droites de Versailles, afin qu’au cours d’une simple nuit, on se dise que le monde n’a de limites que celles qu’on lui donne.

LES VARIABLES
COLOMBAN DE MASCAREL

Des yourtes mongoles au vélum du Colisée romain, le principe d’objet déployable a une longue évolution dans l’histoire. Plus récemment, ces dispositifs trouvent leurs applications dans la conquête de l’espace, où la recherche de légèreté et d’efficacité structurelle est maîtresse. Cette performance constructive et participative expérimente la transformation d’une structure hybride, capable de répondre à nos besoins primaires : se protéger, s'abriter, habiter, boire et se nourrir.

ALICE
CÉLINE ALSON

Une relecture d’Alice au Pays des Merveilles dans une approche pluridisciplinaire. Une installation de photographies transparentes faites d’Alice qui gravissent une volée d’escaliers… Les images se superposent, l’escalier se démultiplie. On perd ses repères mais on gagne une impression de mouvement. On partage alors l'histoire du personnage. 

VILLE DU SOLEIL ROI
VALÉRIA FAILLACE

Des “Solarigraphies” c'est-à-dire des sténopés (photographies prises sans lentille par le principe de la chambre noire/camera obscura) ont été réalisées sur des plaques en aluminium. Des petits appareils photos ont enregistré, pendant les mois d’été, le passage du soleil au-dessus de paysages et d’architectures dans différents lieux de la ville. Le passage du temps est ainsi figé. 

LA NATURE
KIM GIJOO

Ce travail du bois, matériau naturel, vise à créer l’harmonie entre l’homme et la nature, à travers une intervention humaine :  découpage, disposition, coloration et brûlage. Même si on tente de tailler le bois de façon uniforme, on obtiendra toujours des formes distinctes. Lorsqu’on essaie de le teindre, sa densité fera varier la teinte, du foncé au clair, selon la dureté du bois. 

HAPPY FLUO
NOUGAT

Sous une lumière noire, une longue bande de tissu et des marqueurs fluo sont à disposition pour créer une fresque picturale. Happy Fluo est une co-création entre le spectateur devenu acteur et le temps : une captation vidéo du début du projet à sa dissolution. Une performance commune pour concevoir ensemble et créer un sentiment d’unité. 

STYX
CHEMSEDINE HERRICHE

En résidence au Château de la Maye avec le concours du Fonds de dotation Verrecchia, l’artiste a réalisé une marelle en pierre de taille qu’il a sculptée, polie et chromée : une ode à l’éternelle enfance, un chemin qui ferait la transition entre la terre et le ciel. 

ATELIER NUMÉRIQUE • 8, RUE SAINT-SIMON
BOSQUETS
VINCENT LÉGER

15 portraits plongent le spectateur dans une atmosphère colorée. L’assombrissement de la salle permet, par des jeux de lumières accompagnés d’une ambiance sonore, de s’immerger dans l’univers des jardins de Versailles et des fêtes de nuit dans les bosquets.

LA ROTONDE • 5 RUE ROYALE
BLEU ROI
THÉOPHILE BIANCIOTTO

8 tentures suspendues au creux des arches monumentales de la Rotonde. Sur les voiles de tissu sont imprimés les dessins d’une sélection de quartiers de Versailles. Vue du ciel, la logique de l’agencement des boulevards et ruelles est recomposée. Au sol trône un plan tout à fait original : le cercle devient le panorama contemplatif de la « ville nouvelle ».

GARDE DU CORPS
CHEN XUTENG

Il y a 300 ans, la Rotonde abritait une caserne pour les soldats de Louis XIV. Ses occupants reviennent prendre place, pour un soir, sur les murs du bâtiment à travers des peintures représentant les uniformes et l'équipement des gardes et cavaliers du Roi.