Culture

LA RELATION DU MÉDECIN AU MALADE DANS L'ANTIQUITÉ ET AU MOYEN-ÂGE

LES JEUDIS DE 16H30 À 18H


Le cycle de conférences propose une approche centrée sur les relations entre le médecin et son patient dans l’Antiquité et au Moyen Âge. En l’absence de diplômes universitaires pour l’Antiquité et de formation médicale approfondie et pratique durant l’époque médiévale, la confiance accordée au médecin est l’un des pivots de l’efficacité du traitement. Elle ne suffit pourtant pas toujours à persuader le malade d’avaler le remède prescrit. Entre médecin et patient se joue donc un échange complexe dont les auteurs anciens et médiévaux rendent parfois compte et qui met en balance la loyauté de l’un contre la compétence de l’autre. Seront évoqués également les aspects déontologiques (le médecin héritier de son patient) et politiques (de la périlleuse charge de médecin royal ou impérial).

  • 14 janvier

"Le medicus gratiosus", " gracieux médecin" de la Collection hippocratique, par Evelyne Samama,professeur d'Histoire ancienne, université Versailles Saint-Quentin en Yvelines.

  • 4 février

Patients et médecins chez  Galien : la consultation comme évènement social, par Antoine Pietrobelli, maitre de conférences HDR en langue et littérature grecques, université de Reims-Champagne-Ardenne.

  • 4 mars : ANNULÉ 

Médecine de riches, médecine de pauvres dans la Rome impériale par Alessia Guardasole, directrice de recherche au C.N.R.S.

  • 18 mars

Le Prince-patient (XIIIe-XVe siècles) par Franck Collard, professeur d'Histoire du Moyen-Âge, université de Nanterre Paris-Ouest.

  • 1er avril

S'engager à guérir par contrat ( Londres et paris, fin du Moyen-Âge) par Hélène Leuwers doctorante en Histoire médiévale, université de Nanterre Paris - Ouest.


Médecine
Cycle de 5 conférences
TARIF C