{$temp.oBarreOutils.print}
Recherche parmis les actualités

Versailles : l'eau potable deux fois moins calcaire

Accéder au contenu

EnvironnementVivre ma villeSanté / Social

50% de calcaire en moins sur l'eau potable. Le SMGSEVESC a installé une unité de décarbonatation collective dans son usine de Louveciennes. La qualité de l’eau obtenue présente un TH total de 20°F, c’est-à-dire 16°F de taux calcique avec un pH de 7,7.

Dans le match qui l’oppose à l’eau vendue en bouteille, l’eau du robinet présente de nombreux atouts.

Écologiquement d’abord puisqu’ouvrir le robinet pour s’alimenter en eau ne produit aucun déchet et ne nécessite aucun transport.

Économiquement ensuite, l’eau potable étant nettement moins chère que l’eau en bouteille. Enfin, sur le plan de la santé, l’eau du robinet constitue également une source naturelle d’apports en sels minéraux tels que le calcium et le magnésium.

Pourtant, l’eau du robinet n’a pas toujours bonne presse. En cause notamment : la présence de calcaire en excès.
Selon le Syndicat mixte pour la gestion du service des eaux de Versailles et de Saint-Cloud (SMGSEVESC), il serait même la principale cause d’insatisfaction des consommateurs franciliens.

Avec pour principaux reproches : une usure prématurée des équipements ménagers et des risques accrus de corrosion des canalisations, une hausse de la consommation en produits d’entretien, voire des problèmes de peaux. 50 % de calcaire en moins.

Face à ce constat et dans une recherche continue d’amélioration de la qualité de l’eau potable produite dans son usine de Louveciennes, le SMGSEVESC a décidé de procéder à l’extraction d’une partie du calcaire contenue dans l’eau. Pour y parvenir, une unité de décarbonatation par décantation a été installée et devrait prochainement entrer en fonction. Soumis à un réactif alcalin favorisant l’augmentation du pH de l’eau, le calcaire dissous dans l’eau se matérialise et décante.

L’eau claire, est alors récupérée en partie supérieure pour être filtrée. Ce procédé permet d’adoucir l’eau en réduisant d’environ 50 % sa teneur en calcaire.

Bon pour la consommation quotidienne des Versaillais, ce nouveau procédé devrait notamment leur permettre de réaliser une économie annuelle de 150 euros (achat de produits ménagers, entretien, etc.).

Numéro utile : 01 76 38 00 56 

Par ailleurs, la mise en fonctionnement de cette nouvelle unité n’impactera pas le prix de l’eau, sa construction ayant été prise en compte dans le nouveau prix négocié lors de la signature du nouveau contrat de Délégation de service Public (DSP).

Un nouveau marché qui a permis de réduire de 15 % le prix du service public de l’eau. Plus surprenant, la décarbonatation aura également des effets positifs sur l’agriculture. En effet, une fois collectées et déshydratées, les quelque 4 000 tonnes de calcium récoltées seront épandues sur des sols agricoles ayant besoin d’un rééquilibrage de leur pH.
Une cinquantaine de communes pourrait bénéficier de cet amendement calcique bon marché.

Voir le magazine page 7

* Le titre hydrotimétrique (T.H. ou G.H. en allemand pour GesamtHärte), ou dureté de l'eau1, est l’indicateur de la minéralisation de l’eau. Elle est surtout due aux ions calcium et magnésium.La dureté s’exprime en ppm m/V (ou mg/L) de CaCO3 ou en degrés français (symbole °f ou °fH) en France (à ne pas confondre avec le symbole °F, degré Fahrenheit). Un degré français correspond à 10-4 mol•L-1, soit 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d’eau.

 

 

{$temp.oBarreOutils.print}