Sous la baguette de Fabien Armengaud, les Pages & les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles et l’orchestre baroque d’Helsinki feront entendre la célèbre Messe des Morts de Jean Gilles.

Jean Gilles, né à Tarascon en 1668 et mort à Toulouse en 1705, fut formé à la Maîtrise d’Aix-en-Provence, véritable creuset d’illustres compositeurs tels André Campra et François Estienne. Il exerça notamment comme maître de musique de la Cathédrale Saint-Etienne de Toulouse. Son oeuvre la plus célèbre est sans conteste sa Messe des Morts, jouée maintes fois, en particulier au Concert Spirituel, mais également lors de pompes funèbres illustres : Gilles, Royer, Rameau et Louis XV.

Ce programme fera également entendre un motet inédit, le Domine Deus meus, dans lequel Gilles laisse exprimer toute sa science théâtrale par maints effets dramatiques dont une impressionnante tempête. Le Grand-Orgue Clicquot, joué par Nicolas Bucher, viendra enrichir ce programme avec une hymne de Nicolas de Grigny, exact contemporain de Gilles.