Flash info

⚠️ Élections législatives du 30 juin et du 7 juillet 2024 : les inscriptions sur les listes électorales sont closes (plus d'infos en cliquant ici).

À Versailles, les statistiques de la circulation convergent vers le même constat : il faut maîtriser la circulation de transit qui est aujourd'hui importante.

  •  rue du Général PERSHING : 27 000 véhicules les deux sens confondus
  • boulevard SAINT-ANTOINE : 33 000 véhicules les deux sens confondus
  • boulevard de la RÉPUBLIQUE : 19 000 véhicules les deux sens confondus
  • rue de la PORTE DE BUC : 17 000 véhicules les deux sens confondus
  • rue du Maréchal JOFFRE : 10 000 véhicules les deux sens confondus
  • avenue de PARIS (entre Rockefeller et Europe) : 18 000 véhicules les deux sens confondus
  • avenue de PARIS (entre Europe et Mermoz) : 28 000 véhicules les deux sens confondus
  • avenue de PARIS (entre Mermoz et Vauban) : 22 000 véhicules les deux sens confondus
  • rue des CHANTIERS : 18 000 véhicules les deux sens confondus

Face à ces chiffres, une politique nouvelle se dessine : privilégier les transports en commun et les circulations douces tout en facilitant les accès aux automobilistes qui viennent à Versailles. L'aménagement du site des Chantiers est un exemple concret de cette volonté. L'A86 qui traverse en souterrain avec ses 2 points d'entrée et sortie aux extrémités de la Ville contribue aussi au désengorgement de transit.

Par ailleurs, l'impact de tous les grands projets d'aménagement (urbanisation de Satory, boulevard de la Reine...) sont des facteurs d'amélioration des échanges et flux de transit dans Versailles. 

L'organisation des changements de sens de circulation sur certains axes, la complémentarité prépondérante du réseau cyclable urbain contribue à cette nouvelle politique de circulation et la porosité inscrite dans le déploiement d'axes piétons et passerelle entre quartiers, augmentera la sécurité en Ville.

Versailles renouvelle son "code de la rue"...

Piétons, cyclistes, usagers de deux roues motorisés, personnes handicapées, automobilistes : tous ont une place sur la chaussée ou la voirie mais tous ne sont pas toujours informés de leurs droits et leurs devoirs les uns vis à  vis des autres. Le Code de la Rue prévoit ainsi un ensemble de dispositions permettant un partage plus équitable de l'espace public. Chaque catégorie d'utilisateur a ses règles propres afin de valoriser concrètement le partage de la rue. En voici quelques rappels essentiels. Des règles imposées par la loi, mais aussi de savoir-vivre et de civisme.

Code de la rue

Retour en haut de page