Flash info

⚠️ Élections législatives du 30 juin et du 7 juillet 2024 : les inscriptions sur les listes électorales sont closes (plus d'infos en cliquant ici).

Le skatepark tant attendu par les jeunes Versaillais s’est installé au cœur de la ville, sur le parking de l’Europe. Pensé et conçu en concertation avec les pratiquants, il intègre plusieurs modules et surfaces de glisse en parfaite harmonie avec l’environnement public.

L’origine du projet

Le skatepark s’intègre dans une politique globale dédiée à la jeunesse. Pour mener à bien ce projet, la Ville a pris le temps d’étudier un emplacement réunissant toutes les conditions nécessaires à la bonne intégration d’une telle structure de 1 100 m2. L’objectif est :

  • d’offrir aux utilisateurs la possibilité d’une pratique polyvalente (de l’amateur à l’expert) pour le skateboard, la trottinette et le roller,
  • d’aménager un espace de pause et de convivialité pour les pratiquants, familles et spectateurs,
  • d’intégrer cet espace de pratique dans l’environnement existant,
  • de créer le lien avec la Guinguette de Versailles, véritable lieu de vie et de rencontre pour les Versaillais.

La cohérence de l’ensemble était absolument nécessaire pour joindre l’aspect paysager et la pratique.

Un site, des pratiques

Entre béton, terrasse en bois et végétalisation, cet espace est parfaitement intégré dans son environnement naturel, historique et urbain. Le skatepark se compose à la fois de formes organiques inspirées d’éléments marins (vagues, cuvettes) à l’image d’une voile ondulée et d’éléments de mobiliers urbains revisités (bancs, gardecorps, bordures de trottoirs, plans inclinés…). Respectivement, ils permettent une circulation non-linéaire grâce aux courbes et dénivelés de la surface, et linéaire grâce au mobilier urbain et aux trajectoires qu’il suggère.

Le bois dans tous ses états

Une terrasse en bois fait office de frontière douce avec la zone skatepark. Des gradines y sont connectées. Trois nouveaux platanes ont été plantés dans la continuité de la ligne des trois platanes existants ; le bois de la terrasse venant encadrer les troncs. Haie de charmille, massifs et autres plantes délimitent l’espace, accompagnent le platelage bois et rappellent dans leur choix les massifs existants. Graminées et végétaux florifères agrémentent ce « Jardin des acrobates » nouvellement créé et nommé.

Un secteur de ville revitalisé

Avec le réaménagement paysager de l’avenue de l’Europe, la création d’une longue piste cyclable de Saint-Jean Hulst à l’avenue de Paris, la réhabilitation de la place des Manèges, la future création du jardin Molière, de l’Office de Tourisme et la transformation de l’ancienne Poste en espace municipal multimodal, ce projet s’inscrit dans la stratégie de requalification de l’axe Nord-Sud de la ville de Versailles. Il permet de revitaliser ce secteur situé à la croisée des quartiers historiques, véritable centre géographique de Versailles.

Retour en haut de page