Dans la grande tradition des contes oraux, le récit est délivré par un conteur, qui dit différentes voix. Il est entouré d’une accordéoniste, une trapéziste,un comédien, un homme-orchestre…Dès 5 ans.

« J’ai écouté Collodi, qui dès la première phrase du conte, dit que tout est possible, que tout peut arriver. Un morceau de bois, quoi de plus anodin… Et pourtant… Tout a commencé par la musique. Après avoir lu et relu le conte de Collodi, j’ai d’abord écrit ce qui deviendrait la musique du spectacle, avec cette idée qu’une histoire peut être racontée de maintes manières, que ça se tricote, une histoire. Puis j’ai tiré les fils. Dans la grande tradition des contes oraux, le récit est délivré par un conteur, qui dit différentes voix. Il est entouré d’une accordéoniste, une trapéziste,
un comédien, un homme-orchestre…
C’est un spectacle kaléidoscope, à l’image des artistes qui l’habitent. Chacun à sa façon raconte des morceaux de l’histoire. Chacun s’empare d’un moment, et le narre, le mime, le chante, le danse, à l’aide de son art.»
Thomas Bellorini

D’après Carlo Collodi / mise en scène Thomas Bellorini.