Avec Nathalie Dessay. Mme Lemarchand engage Hilda pour 50 francs de l’heure, pour s’occuper du ménage, de ses enfants et lui tenir compagnie. Elle désire faire d’Hilda son employée, sa chose.

Mme Lemarchand, bourgeoise de gauche, convoque Frank Meyer. Elle veut engager son épouse, Hilda. Pour 50 francs de l’heure, il s’agit de faire le ménage, de s’occuper de ses trois enfants et de lui tenir compagnie. Pourquoi Mme Lemarchand veut elle engager Hilda et personne d’autre ? Elle a entendu dire qu’Hilda était saine d’esprit et belle de corps. L’apparence est primordiale pour Mme Lemarchand qui ne peut supporter la solitude. Mme Lemarchand désire faire d’Hilda son employée, son amie, sa chose.

Face à cette emprise, Hilda se mure dans le silence. En réalité, que possède la patronne de son employée ? Ses gestes automatiques, sa présence, fantomatique et le droit de répéter son prénom à l’infini. L’essentiel d’Hilda – ses sentiments, ses pensées lui échappent. Mme Lemarchand, comme tous les vampires, a besoin de chair fraîche.

de Marie NDiaye, mise en scène Elisabeth Chailloux
avec Nathalie Dessay, Gauthier Baillot, Lucile Jégou