Culture

Fil Rouge : Oeuvres en tout genre

FIL ROUGE

L’Académie Royale de Peinture et de Sculpture est fondée à Paris par un groupe de peintres qui souhaitent affirmer la dimension noble et intellectuelle de leur art, contrairement à l’artisanat aux objectifs mercantiles. Cette institution, créée sous le règne de Louis XIV (1643-1715), définit un certain nombre de règles qui organise l’enseignement artistique et régit la carrière des artistes. La hiérarchie des genres, défendue par l’Académie, se codifie sous la plume du penseur André Félibien (1619-1695). Elle établit un ordre de valeur précis des oeuvres, selon leur sujet de représentation ainsi que selon leur format, du plus noble au moins noble :

  • 1. Peinture d’histoire qu’on appelle le grand genre
  • 2. Portrait
  • 3. Scène de genre
  • 4. Paysage
  • 5. Nature morte

Cette classification des oeuvres a pour but de distinguer le grand genre qui permettrait de former des héros en représentant les grandes actions et les vertus des hommes célèbres (Réflexions sur quelques causes de l'état présent de la peinture en France, La Font de Saint-Yenne), par rapport aux genres mineurs (Portrait, scène de genre, paysage, nature morte).

A partir de 1737, l’Académie royale organise régulièrement des expositions (tenue annuelle puis biannuelle), donnant naissance aux notions de public et de critique d’art. Ces expositions sont appelées « Salons » car elles prennent place dans le Salon carré du Louvre (au bout de la Grande Galerie longeant la Seine). Les genres mineurs plaisent aux publics et sont encouragés par des critiques d’art tels que Denis Diderot.

« Oeuvres en tout genre » explore chaque genre à partir des collections du musée Lambinet. Retrouvez chaque semaine un nouveau genre à découvrir !