Louis XV dans les registres paroissiaux

La particularité de Versailles est de compter parmi ses paroisses celle de Notre-Dame, paroisse royale. Ainsi, dans les registres paroissiaux apparaissent, au milieu des actes concernant le peuple versaillais, les traces de la vie à la Cour : mariages des princes, naissances des rois, parrainages des enfants par les grands noms de la Cour… A l’image de l’acte de baptême de Louis XV.

Le huitième jour de mars mil sept cent douze les cérémonies de bapteme 
ont esté supplées * a tres haut tres puissant et excellent prince M[onsei]g[eur]r 
Louis Dauphin de france age de cinq ans baptisé le huitième 
jour de janvier mil sept cent sept. Le parein a esté très haut et 
puissant seigneur Monseigneur le Compte de la Motthe 
houdhancourt Lieut[enant] g[éné]ral des armées du Roy et gouverneur 
DeBerque La mareine Mad[ame] La Duchesse de ventadour 
gouvernante des Enfans de France. Et a tres haut et tres 
puissant et excellent Prince Monseig[eur] Louis duc Danjou ** 
Le Parein haut et puissant seig[eur] Louis Mari de Prie Colonel 
Dun régiment de dragon La mareine Madame la 
Duchesse de la ferté qui ont signé

* par Monseigneur L eveque de Metz premier aumosnier du Roy en presence de nous sousigné curé de Versailles
** né et baptisé le quizieme jour de février mil sept cent dix 

H… Cambout eveque de Metz Duc de coislin 
P. de Lamothe houdancourt
charlotte eleonore magdelaine de La mothe houdancourt Duchesse de ventadour 
Marie de la mothe houdancourt Duchesse de la ferté 
Louis Deprye 
Huchon curé de Versailles

Le futur Louis XV est baptisé le 8 mars 1712 en l'appartement des Enfants de France au château de Versailles par Henri-Charles du Cambout, duc de Coislin, évêque de Metz, premier aumônier du roi, en présence de Claude Huchon, curé de l'église Notre-Dame de Versailles.

Il est baptisé en même temps que son frère aîné Louis, duc de Bretagne et Dauphin de France, tous deux atteints de la rougeole et en danger de mort. Le roi avait ordonné qu'on prenne pour parrains et marraines ceux qui se trouvaient alors dans la chambre. Son parrain est donc Louis Marie de Prie, marquis de Planes, et sa marraine Marie Isabelle Gabrielle Angélique de La Mothe-Houdancourt.

Retrouver cet acte de baptême et son registre dans l’exposition Louis XV, passions d’un roi au château de Versailles.

Biographie sommaire

Fils du duc de Bourgogne et de Marie-Adélaïde de Savoie, Louis est né et ondoyé le 15 février 1710 au château de Versailles. Il devient Dauphin de France à la mort de son père puis de son frère aîné, atteints de la rougeole, en 1712. Il est couronné roi de France en 1715 au décès de son arrière-grand-père Louis XIV. Le jeune Louis XV n’a alors que 5 ans.

Surnommé le « Bien-Aimé », il réinstalle à partir de 1722 le gouvernement et la Cour au château de Versailles, abandonné depuis la mort de Louis XIV. En 1725, il épouse Marie Leszczynska et assure la descendance du trône.

Le gouvernement du royaume est alors assuré par plusieurs régents et premiers ministres jusqu’à la prise de fonctions du roi en 1743. Les premières années du règne de Louis XV sont prospères, mais rapidement le roi perd en popularité. Il peine à s'imposer face au Parlement et ses relations extraconjugales n'arrangent rien.

En effet, à partir de 1732, plusieurs favorites jouent un rôle important dans la vie personnelle du Roi. La plus importante, Madame de Pompadour, qui réside à Versailles dès 1745, exerce un rôle politique important et une grande influence dans le domaine des arts. En 1763, elle convainc Louis XV de commander un nouveau château : le Petit Trianon. Quatre ans après le décès de la marquise, c’est au tour de Madame Du Barry de devenir la favorite du roi en 1768. Elle reste à ses côtés jusqu’à la mort de ce dernier en 1774.

Louis XV décède le 10 mai 1774 à l'âge de 64 ans de la petite vérole à Versailles. Il lègue à son petit-fils Louis XVI un royaume affaibli et mécontent, portant les germes de la Révolution française.

Les Archives communales conservent également le registre de la paroisse Notre-Dame dans lequel est inscrit l’acte de sépulture de Louis XV (Coll. ACV, GG 308).