Chaque semaine, 21 séances de marché se tiennent dans plusieurs quartiers de la ville. À l’exception du lundi, il est toujours possible de trouver des produits frais et le sourire des commerçants près de chez soi.

179commerçants abonnés aux marchés de la Ville. Ils doivent être présents à chaque séance de marché (sauf pour les producteurs), disposent d’une place attitrée et peuvent s’installer sans attendre les directives des placiers.

Environ 200 commerçants sans abonnement peuvent chaque mois enrichir l’offre des marchés. On les appelle les commerçants volants. Une fois l’installation des commerçants abonnés terminés, les placiers effectuent un tirage au sort pour leur attribuer une place selon l’espace qui reste à disposition.

3 placiers supervisent les marchés de la Ville. Leur rôle est d’assurer le bon déroulement des marchés : ils surveillent la préparation technique de chaque séance, placent les commerçants et s’assurent que les règles du marché sont respectées, ils collectent les redevances payées par les commerçants pour leurs places et s’assurent que les marchés se dérouleront sans problème lorsque des travaux ou des manifestations se tiennent sur les sites de marché (fête de la musique, diffusion de matches, Esprit jardin…).

Tous les 3 mois environ se réunit la commission des marchés. Elle regroupe les élus de la Ville, les représentants des commerçants et des agents municipaux. Elle étudie les demandes d’abonnement des commerçants et émet un avis consultatif sur toutes les questions relatives à l’organisation et au fonctionnement des marchés.

Une disposition réfléchie

Les places ne sont pas attribuées aux commerçants par hasard ! En fonction de la nature de leurs produits, certains marchands ne pourront pas être placés trop au soleil, dans un courant d’air, en bordure d’une rue ou à proximité d’une activité trop similaire. Un vrai « Tetris » pour le plan des marchés !

3 heures du matin, l’heure à laquelle les premiers commerçants peuvent arriver sur les marchés, le temps de s’installer, de déballer leur marchandise et parfois de cuisiner. Plus généralement, pour être prêts à 7 h, les commerçants s’installent deux heures avant.