LE SERVICE INTÉGRÉ D'ACCUEIL ET D'ORIENTATION (SIAO)

Service public de l’hébergement et de l’accès au logement, le SIAO a pour finalités de : 

  • Améliorer l’orientation et la prise en charge des personnes sans abri.
  • Rendre plus simples, transparentes et équitables les modalités d’accueil.
  • Favoriser un travail coordonné des acteurs de la veille sociale, de l’hébergement et du logement pour améliorer la fluidité hébergement/logement.
  • Construire des parcours d’insertion adaptés vers le logement et favoriser dès que possible l’accès au logement

Le SIAO des Yvelines répond à tous les niveaux de prise en charge : l’urgence (mise à l’abri ponctuelle), la stabilisation et l’insertion (hébergement à moyen terme).

POUR L'URGENCE : LE 115 - NUMÉRO D'APPEL GRATUIT

Cette plateforme centralise toutes les offres de places d'hébergement d’urgence sur le département et oriente les personnes sans abri vers la solution d'hébergement d’urgence la plus adaptée à leur demande selon les disponibilités (centre d’hébergement et de réinsertion sociale, résidence sociale, hôtel…).Toute l’année 24H/24, appel gratuit.

POUR L'HÉBERGEMENT À MOYEN TERME

Toute demande d’hébergement est à adresser par un travailleur social au SIAO (dossier à renouveler et à réactualiser régulièrement). Les places sont attribuées selon la situation et le projet de la personne.

DROIT A L'HÉBERGEMENT OPPOSABLE (DAHO)

Pour en bénéficier, la personne doit être sur le territoire français de manière régulière et doit avoir préalablement déposé une demande auprès du SIAO, pour être accueillie dans une structure d’hébergement, un établissement ou logement de transition, un logement-foyer ou une résidence hôtelière à vocation sociale.
Après avoir saisi le SIAO, si la personne n’a pas reçu de réponse adaptée à sa demande, elle peut faire un recours amiable en saisissant la commission départementale de médiation. Il ne s’agit pas d’une nouvelle demande d’hébergement mais cela doit être le dernier recours pour ceux qui n’ont pas eu de solution d’hébergement.
Dans les Yvelines, la commission de médiation dispose d'un délai maximum pour rendre sa décision de 6 semaines pour une demande d'hébergement.

Si un demandeur est reconnu par la commission de médiation comme prioritaire, le préfet doit alors, à compter de la décision de la commission de médiation, proposer :

  • une place dans une structure d'hébergement dans un délai de 6 semaines
  • une place dans un logement de transition ou un logement-foyer dans un délai de 3 mois.