Mairie

Tribunes libres

Le Conseil municipal de Versailles est composé de 6 groupes qui disposent chacun de leur propre espace d'expression dans cette rubrique :

  • Union pour Versailles
  • En avant Versailles
  • Vivre Versailles - Écologie citoyenne
  • Ensemble vivons Versailles
  • Rassemblement pour Versailles
  • Le réveil démocratique et solidaire

Les textes de cette page reproduisent intégralement les "tribunes libres" du magazine de la Ville ouvertes aux groupes formés au sein du Conseil municipal. Ils n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

SEPTEMBRE 2022

UNION POUR VERSAILLES

Favoriser la réussite et l’épanouissement de nos enfants

Comme chaque année, les services de la Ville ont redoublé d’efforts pour préparer les locaux et organiser les équipes qui accueilleront les 6 500 élèves des écoles publiques de Versailles le 1er septembre.

La rentrée est aussi l’occasion de rappeler notre démarche volontariste d’offrir à chaque enfant, et plus particulièrement les 3/11 ans, un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école, grâce aux agents d’animation professionnels, à un réseau de structures d’animation sociale et de proximité (huit maisons de quartier, mission jeunesse, mission famille), et à des ressources culturelles et sportives variées.

Notre objectif commun : favoriser la réussite et l’épanouissement de tous les enfants.

Avec l’Éducation nationale, notre responsabilité conjointe est de préparer les enfants à la citoyenneté. Il importe ainsi que les enfants prennent pleine conscience de la richesse sociale, environnementale, culturelle qui les entoure et aient à coeur de contribuer à sa préservation et à son développement.

À Versailles, les élèves bénéficient d’une approche concrète des enjeux de la protection de l’environnement, grâce, notamment, aux 19 potagers pédagogiques des écoles élémentaires dont prennent soin les 3 éco-jardiniers qui ont animé cette année leurs ateliers auprès de 79 classes.

De même, l’éducation à une alimentation saine est conduite par notre diététicienne qui intervient lors du déjeuner pour sensibiliser les enfants à l’équilibre alimentaire et les aide à confectionner un menu « plaisir ».

Le marqueur fort de ce projet éducatif est de développer le contact des enfants avec le beau. Les arts et la culture, la capacité à s’émerveiller devant la beauté, à goûter des atmosphères et des émotions, constituent un terreau fertile pour que les enfants grandissent dans une société moins inégale, moins violente et plus heureuse. La proposition culturelle faite aux enfants est à la fois ambitieuse et accessible.

Enfin, parce que les parents restent les premiers éducateurs de leurs enfants, nous souhaitons valoriser et les accompagner dans leur rôle éducatif. Cela passe par une offre de services adaptée aux contraintes et organisations familiales et par une communication renforcée et mieux ciblée.

Nous souhaitons aussi impliquer les parents qui le souhaitent dans cette communauté éducative. La Ville entretient un lien extrêmement étroit avec les parents d’élèves, que ce soit dans un cadre institutionnel avec les associations constituées ou dans un cadre plus informel, pendant les temps périscolaires, avec l’ensemble des familles.

À tous les acteurs de ce beau projet éducatif, aux élèves et à leurs parents, aux enseignants, aux animateurs et éducateurs, aux associations, nous souhaitons une belle rentrée !

La Majorité municipale

Vers le haut


EN AVANT VERSAILLES

Rendez-nous le stationnement payant, François Philippovitch !

Chacun a en mémoire l’immortel chapitre 20 du Premier Cercle de Soljénitsyne « Rendez-nous la peine de mort Joseph Vissarionovitch ! », dans lequel Abakoumov demande à Staline de rendre au peuple la peine de mort. Personne au monde ne peut souhaiter la peine de mort (et certainement pas Abakoumov qui en mourut).

Et personne non plus ne peut souhaiter, dans un quartier où les voitures ventouses n’existent pas (preuve par constat d’huissier en 2017 : montreuilversailles. org), dans un secteur où le stationnement dans les rares lieux fréquentés se laisse facilement régler par des zones bleues et des disques de stationnement gratuits, personne disons-nous, surtout en ces temps où les prix explosent et où celui de l’essence se rapproche lentement d’un demi-SMIC horaire, personne répétonsle, ne peut demander le stationnement payant.

La seule fois d’ailleurs où les Versaillais ont été consultés par référendum sur la question, en 2017 dans le quartier de Montreuil, le stationnement payant a été refusé par 64 % des électeurs.

Le 23 juin dernier pourtant, dans le but évident de renflouer des caisses que l’inflation et l’impéritie vident à gros bouillons, l’équipe municipale a interprété devant la représentation municipale un drame en trois actes. Acte I : le Maire donne la parole à la Présidente du Conseil de quartier de Montreuil, qui la demande. Acte II : cette dernière adjure le Conseil municipal d’octroyer le stationnement payant aux habitants de Montreuil, qui le réclament. Acte III : le Maire se fait violence et consent à la mesure, car il veut faire plaisir aux habitants.

Autant d’hypocrisie - on pourrait dire autant de légèreté, car il s’agit tout de même de frapper en pleine crise inflationniste les familles et les plus modestes (les gens ne pourront plus se chauffer, mais paieront leur stationnement) - serait passée inaperçue si la Présidente du Conseil de quartier n’avait négligemment saboté l’action de la mairie. Cette Présidente, absente, s’est fait représenter le 23 juin. La remplaçante avait mal répété son rôle. Elle a fait une déclaration mensongère en plein conseil municipal, en prétendant que le stationnement payant était demandé par le Conseil de quartier de Montreuil. Or le Conseil ne s’est jamais prononcé sur la question : si en tout cas une résolution dans ce sens existe, on refuse de nous la communiquer. Quant aux Montreuillois, ils tombent des nues.

Les Montreuillois vont-ils devoir payer chaque année 500 euros ou plus à la mairie sur la base d’une résolution inspirée par le mensonge ? Nous demandons l’abandon de cette mesure et un moratoire général sur le stationnement payant à Versailles aussi longtemps que le prix de l’essence sera au-dessus de deux euros. Chacun aujourd’hui doit pouvoir réduire ses dépenses. La mairie de Versailles comme les autres.

En avant Versailles !
enavantversailles@remove-this.gmail.com

 

 

 

Vers le haut


VIVRE VERSAILLES - ÉCOLOGIE CITOYENNE

Pour une protection plus ambitieuse des espaces naturels ; notre victoire au conseil municipal du 23 juin

• Le rôle-clé des espaces naturels pour réguler la ressource en eau et limiter les inondations Les zones naturelles, et en particulier les zones humides, jouent un grand rôle dans notre vie quotidienne et notre santé, sans même qu’on s’en rende compte. A travers leur rôle de régulation de la ressource en eau, d’épuration, et de prévention des crues, les zones humides permettent de garantir notre approvisionnement en eau potable de qualité, à participer au traitement des polluants, et à éviter les inondations. L’urbanisation et la bétonnisation imperméabilisent les sols, compliquant la pénétration de l’eau dans le sol. En cas de fortes pluies, l’eau ruisselle, dévale les routes en bitume, créant des inondations.

• Le dispositif ERC (éviter, réduire, compenser), un outil pour limiter l’artificialisation / bétonisation des sols Pour limiter l’impact de l’urbanisation, le dispositif ERC (éviter, réduire, compenser) existe. Son objectif est d’éviter l’artificialisation lorsqu’elle peut l’être, à la réduire en limitant la taille du projet si l’évitement n’est pas possible et enfin, à « compenser » si aucune des deux solutions précédentes proposées n’est possible. La compensation consiste à acheter des terres naturelles et à garantir leur préservation à l’état naturel pendant un certain nombre d’années.

• Soumettre un grand projet immobilier à une obligation de compensation en terres naturelles plus élevée : notre victoire au conseil municipal

Lors du conseil municipal du 23 juin 2022, une délibération concernant la révision du schéma d’aménagement et de gestion des eaux de la Bièvre (SAGE) a été soumise au vote. Cette délibération prévoyait dans un premier temps d’augmenter l’obligation de compensation des zones humides de 150 % à 250 % dont 150 % sur le bassin versant de la Bièvre, ce que nous approuvons complètement. Cependant, dans la délibération soumise au vote, il était demandé que l’approbation de la révision du SAGE soit exécutoire ultérieurement au dépôt du dossier d’autorisation environnementale unique du projet immobilier de la ZAC de Satory. Notre intervention au conseil municipal, initiée par Marie, demandant que ce projet immobilier soit soumis sans exception, à la nouvelle version du schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE), a été entendue. La délibération votée a donc permis l’approbation pure et simple du SAGE, à notre grande satisfaction.

Liste Vivre Versailles - écologie citoyenne
élu.es Renaud Anzieu & Marie Pourchot
contact@remove-this.vivreversailles.org
www.vivreversailles.org

Vers le haut


ENSEMBLE VIVONS VERSAILLES

Ensemble, vraiment ?

La société traverse une période de tumulte où les désordres se multiplient et les accidents de vie personnels se banalisent : impacts de la pandémie sur le travail et la santé mentale, de la guerre en Ukraine en matière d’approvisionnement et d’inflation, du changement climatique et des incivilités sur notre cadre de vie… La pollution de l’étang du Trou aux gants à Vélizy, où plus de 5 tonnes d’hydrocarbures ont été déversés, en est une illustration locale récente. Que faisons-nous pour nous adapter et transmettre aux générations futures les clés pour continuer d’avancer ?

Le rassemblement est une nécessité pour faire face aux enjeux nationaux et mondiaux qui sont considérables. Nous nous félicitons des résultats à Versailles des élections présidentielles et législatives. Nous remercions les électeurs pour leur vote et les élus de la majorité municipale pour leur soutien au Président de la République, dont ils s’engagent ainsi à mettre en oeuvre localement le programme. Pouvoir d’achat et transition écologique sont à l’ordre du jour de ce début de mandat. Lors du conseil municipal du 23 juin, nous avons voté la mise à jour du budget dont l’augmentation des dépenses d’énergie et la renégociation des taux d’intérêt de six emprunts garantis par la ville. Le maintien des taux de fiscalité et des tarifs de la ville permettent de ne pas alimenter l’inflation mais nous regrettons qu’aucune mesure ne soit envisagée pour rendre du pouvoir d’achat aux Versaillais. Nous espérons par ailleurs que le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) ne sera pas purement administratif mais reflètera une véritable stratégie de résilience. Des économies d’électricité et des plans locaux de continuité d’activité doivent nous préparer à rebondir face aux crises annoncées : pénurie de personnel, d’énergie, de denrées, nouvelle pandémie, canicule, inondations, pollutions.

Au niveau des existences individuelles, surmonter les évènements qui nous frappent requiert de changer de mentalité : avoir systématiquement un plan B vs A, rester agile et mobile, ne pas penser « échec » mais « expérience », faire de la solidarité familiale, intergénérationnelle ou sociale un recours naturel. Il est plus que jamais utile de devenir bénévole et de s’engager dans des associations ou dans la réserve citoyenne. Ne manquez pas le Forum des associations du 10 septembre et la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD) organisée du 20 au 26 septembre. Parce que toutes les actions comptent pour transformer durablement les sociétés, le fil rouge de cette édition 2022 est « Agir au quotidien ». Vous trouverez ici esdw.eu le lien vers la plateforme dédiée ouverte à tous, pour recenser les initiatives locales qui contribuent à l’atteinte des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Nous comptons sur la mobilisation de tous et toutes pour que Versailles soit dûment représentée.

Anne-France Simon
Ensemblevivonsversailles.fr
ensemblevivonsversailles@remove-this.gmail.com

Vers le haut


RASSEMBLEMENT POUR VERSAILLES

Une nouvelle ère a commencé

Je m’associe à toute l’équipe du Rassemblement pour Versailles pour vous souhaiter une bonne rentrée en espérant que la période estivale vous a été profitable. A l’issue de nombreux mois de campagne électorale nous tenons bien évidemment à remercier les Versaillais toujours plus nombreux qui nous ont accordé leur confiance lors des scrutins de la présidentielle et des législatives. Une majorité de Versaillais a accordé son suffrage à E. Macron. Il convient cependant de remarquer que 51.54 % (circo 1) et 55.98 % (circo 2) se sont abstenus au second tour des élections législatives, ont voté blanc ou « nul » faisant de l’abstention la première force politique versaillaise. Loin des amalgames culpabilisants, la progression de ces chiffres au fil des scrutins doit susciter de nombreuses réflexions. Continuer à gouverner, au niveau national ou local, sans tenir compte de l’abstention, sans intégrer, dans la politique conduite, des gestes envers les abstentionnistes ne fera que la renforcer encore davantage. Le discours gestionnaire et auto-empêché des élus locaux emplis d’autosatisfaction ne fait qu’amplifier le phénomène. La chambre d’enregistrement qu’est le Conseil Municipal Versaillais en est un triste exemple. Chaque élu doit pourtant intégrer qu’il est comptable des 40 dernières années de bilan global de la classe politique au pouvoir. Il appartient à tous élus de faire les efforts pour co-construire avec la population les objectifs qu’ils s’assignent et redonner aux citoyens la dignité démocratique qui leur appartient.
En 2020, si la majorité municipale a été reconduite dès le 1er tour avec 63.11 % des suffrages exprimés, il faut aussi retenir qu’elle l’a été avec seulement 22.81 % des inscrits. Dit autrement, 77 % soit plus de 44 000 Versaillais ont montré leur manque d’adhésion au projet de la majorité municipale qui n’en fait aucun cas.
Avec l’entrée de 89 députés de terrain du Rassemblement National à l’Assemblée Nationale, l’espoir renait.
L’ensemble des élus RN, à l’instar de nos députés et eurodéputés, n’avons qu’une seule boussole : « faciliter la vie de tous les Français, faire en sorte que le travail paie, que la sécurité revienne dans les rues et que le pouvoir d’achat augmente ». Partout et quel que soit notre mandat nous poursuivons le rassemblement des Français pour engager le redressement dont notre Nation a urgemment besoin.
Nous sommes fidèles à notre mission, à l’échelon local comme national : montrer qu’une autre voix existe et restaurer l’unité. Nous sommes la seule véritable opposition. Une opposition qui ne se place pas dans la polémique stérile mais qui est force de propositions et qui les mets en oeuvre.
Nous sommes la voix de tous ceux qui ont soif d’être écoutés, soif de proximité dans la gestion de notre ville comme dans celle de la nation. Nous sommes au service de tous les Versaillais. Localement, nous sommes avant tout vos porte-paroles, vos courroies de transmission y compris dans la restitution du travail effectué par nos parlementaires. Je suis à votre disposition, n’hésitez pas, contactez-moi. Prenons rdv !
Bonne rentrée à tous.


Anne Jacqmin

anne.jacqmin@remove-this.versailles.fr
Rassemblement pour Versailles

Vers le haut


LE RÉVEIL DÉMOCRATIQUE ET SOLIDAIRE

Rentrée 2022, nos jeunes

C’est la rentrée et comment ne pas penser à notre jeunesse ?
Nous proposons trois axes d’actions pour soutenir et donner toute sa place à la jeunesse de Versailles.
En premier, une plus ample communication autour de la banque pour l’emploi des jeunes créée par Versailles Grand Parc espace-talents.versaillesgrandparc.fr et du site www.jversailles.fr
En deuxième, la création d’un conseil municipal des jeunes, pour dynamiser notre ville à long terme. Nous devons transmettre notre engagement citoyen de travailler ensemble pour le maintien et le développement de la démocratie.
À partir de quel âge les jeunes versaillais pourraient candidater à l’élection ? A travers quel canal pourraient se faire ces élections ? Quel budget leur attribuer pour concrétiser leurs actions ? Une réponse à ces questions devrait être trouvée au sein du conseil municipal.
Les jeunes conseillers pourraient se réunir plénière une fois tous les deux mois pour proposer des sujets qui leur semblent nécessaire de traiter en conseil municipal et donner leur avis sur des questions que pourraient leur poser les conseillers municipaux.
Les délibérations seraient publiées sur notre magazine mensuel, car promouvoir la participation des enfants et des jeunes à la décision publique est fondamental pour faire société.
Faciliter une action intergénérationnelle la plus large possible est un de nos devoirs en ce moment, car nous voyons que la participation des jeunes dans les élections et leur engagement dans les instances démocratiques locales sont très réduites.
Il existe des outils de formation pour réussir à construire et à animer un conseil des jeunes pérenne, au sein du réseau ANACEJ - www.anacej.fr. Ce réseau organise aussi des formations pour les élus municipaux afin de faciliter et accompagner un conseil de jeunes.
Ouvrons la voie pour que les initiatives que portent nos jeunes soient largement connues et pour les aider à concrétiser certains projets en harmonie avec leurs priorités et les décisions du conseil municipal « adulte ».
En troisième, promouvoir et créer avec les autres instances administratives et académiques, l’élection des éco-délégués dans chaque collège et lycée pour que ce groupe d’élus jeunes puisse travailler ensemble avec l’élu du conseil municipal en charge de la transition.
Faire vivre la démocratie, s’apprend en la pratiquant.
« La jeunesse est le sourire de l’avenir devant un inconnu qui est lui-même » (Victor Hugo). « La jeunesse est le temps d’étudier la sagesse, la vieillesse est le temps de la pratiquer » (Jean-Jacques Rousseau).
Nous restons pleinement mobilisés et vous invitons à nous rencontrer lors de nos permanences dans le bureau de l’hôtel de ville de Versailles : les mardi et samedi sur rendez- vous, en nous envoyant un mail à : versailles2020@le-reveil-democratique-etsolidaire. fr
Bonne rentrée à toutes et tous.

versailles2020@remove-this.le-reveil-democratique-et-solidaire.fr

Vers le haut