Culture

Document du mois - Mai 2020

Épicerie des Villas de Clagny - 48, Rue Duplessis [rue du Maréchal-Foch] - Versailles.
Carte postale, [début XXe siècle]. (Coll. ACV, 4 Fi 1659)

Rue du Maréchal-Foch

Dénomination actuelle : 1918
Dénomination antérieure :

  • Duplessis (rue), 1813
  • Voltaire (rue), 1793
  • Sainte-Élisabeth (rue), 1779 (ou 1781) puis 1804

Historique

Le tronçon de la voie situé sur l’actuel quartier de Clagny-Glatigny est compris entre le boulevard de la Reine et le square Houdon. L’histoire de cette rue tracée à partir de 1672 est complexe pour la partie comprise dans l’actuel quartier Notre-Dame : la rue du Plessis est prolongée par la rue des Marais puis de l’Étang, prolongée en 1732 jusqu’au boulevard de la Reine. Vers 1780, la rue Sainte-Elisabeth est ouverte dans le quartier des Prés jusqu’à la hauteur de la rue des Missionnaires. Sous la Révolution, les trois rues sont réunies en 1794 sous le nom de rue Voltaire puis reprennent leurs noms anciens et changent de numération en 1813, comme les autres rues de Versailles. A cette date, elles sont confondues dans une même rue Duplessis.

Avec l’ouverture de la gare puis le percement des rues du nouveau quartier de Clagny, cette rue très fréquentée nécessite des travaux d’assainissement et de pavage dans les années 1860. D’abord installée rue Duplessis, un peu au-dessus de la rue des Missionnaires, la barrière d’octroi Sainte-Élisabeth est repoussée au nord, dans la rue de Béthune (Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny), face à la rue des Marais (commune du Chesnay).En 1927, la décision est prise de supprimer les grilles de cet octroi.

Choix du nom

La dénomination précédente rappelait que le comte du Plessis-Praslin possédait autrefois un hôtel à l’angle de la rue de la Pompe (Carnot). Ce nom avait supplanté ceux des rues de l’Étang et de Sainte-Élisabeth (sainte patronne de la sœur de Louis XVI, Madame Élisabeth). Un premier vœu présenté en conseil du 11 novembre 1918 visant à donner le nom du maréchal Foch à la rue de Satory, en raison de la vocation militaire du plateau, n’est pas retenu par la commission de dénomination des rues. Elle propose d’attribuer ce nom à la rue Duplessis dans toute sa longueur, s’agissant d’une voie fréquentée par de nombreux étrangers et dont l’ancienne dénomination est jugée de peu d’intérêt pour l’histoire locale.

La rue est dénommée lors du conseil municipal du 9 décembre 1918, mais les plaques ne sont posées qu’un an plus tard, le conseil des ministres ayant ajourné les hommages publics rendus aux personnalités vivantes à l’exception des chefs d’État alliés.

Ferdinand Foch

(2 octobre 1851, Tarbes - 20 mars 1929, Paris)
Maréchal de France, de Grande-Bretagne et de Pologne

Il prépare à Metz le concours d’entrée à l'École polytechnique et s’engage au 4e Régiment d’infanterie quand éclate la guerre de 1870. Il choisit de rester dans l’armée et poursuit ses études à Polytechnique. Professeur à l’École de guerre puis directeur, il devient général de corps d’armée en 1914. À la tête des armées alliées du Nord, il dirige les offensives d'Artois et de la Somme en 1915 et 1916. Après sa disgrâce, Foch est rappelé comme chef d'état-major général de l'Armée puis nommé généralissime des troupes alliées. Il réussit à bloquer l’offensive allemande au Chemin des Dames et à mener les troupes à la victoire. Signataire de l’armistice à Rethondes, le 11 novembre 1918, il défile à la tête des armées alliées le 14 juillet 1919. Couvert d’honneurs, il devient maréchal de France, de Grande-Bretagne et de Pologne, titulaire de trente-sept décorations françaises et étrangères et président du Conseil supérieur de la guerre.

Lors des obsèques, le 26 mars 1929, la Ville de Versailles s’associe doublement au deuil national : une délégation du conseil municipal est autorisée à prendre part au cortège parisien accompagnant la dépouille du maréchal aux Invalides, les drapeaux des bâtiments publics communaux sont en berne et les Versaillais (en particulier les habitants de la rue du Maréchal-Foch) invités à manifester leur émotion.

Coordonnées

Archives communales de Versailles
Grande Ecurie du Roi
1 avenue de Paris
78000 Versailles

Téléphone : 01.30.97.28.80
Fax : 01.30.97.28.79
Courriel : archives.communales@versailles.fr