Culture

Document du mois - Septembre 2022

Asile rue Sainte-Sophie.
Plan d'élévation, 1873.
Coll. ACV, 4 M 2150

Des salles d'asile aux écoles maternelles

Les enfants en bas-âge, autrefois mêlés aux plus âgés, sont reçus à partir de la Restauration dans des classes spéciales, réservées aux 2-7 ans : les salles d'asile, ancêtres des écoles maternelles.

Versailles s'est singularisée puisque dès 1835, la Ville disposait de cinq maisons accueillant les tout-petits "pour le soulagement de la classe ouvrière" (règlement des salles d'asile communales de Versailles, 1834). Or l'ordonnance royale régissant les salles d'asile date du 22 décembre 1837, même si la première circulaire ministérielle est présentée par Guizot en 1833.

Le développement de ces établissements est rapide à Versailles. En 1841, ils prennent en charge 550 enfants, garçons et filles confondus. En 1887, transformés en écoles maternelles, ils comptent 1315 enfants.

Chaque salle d'asile accueille une centaine d'enfants tous réunis dans une même pièce équipée de gradins sur lesquels les enfants prennent place. Petit à petit et particulièrement après 1848, elles deviennent véritablement des établissements d'instruction publique : les fonctions de gardiennage et de sauvegarde de l'enfance restent prioritaires mais la fonction d'instruction y est largement associée.

Enfin, en 1881, avec les lois Ferry, de grands changements s'opèrent : l'enseignement religieux est abandonné, les congrégations sont évincées, les surveillantes d'asile sont remplacées par des institutrices. Les écoles maternelles se substituent aux salles s'asile.

Sources

  • Les mille-feuilles de la mémoire, Archives communales de Versailles, 2005.

en commande ici

Coordonnées

Archives communales de Versailles
Grande Ecurie du Roi
1 avenue de Paris
78000 Versailles

Téléphone : 01.30.97.28.80
Fax : 01.30.97.28.79
Courriel : archives.communales@versailles.fr