Culture

Document du mois - Octobre 2020

A Versailles A Versailles du 5 octobre 1789 [Marche des femmes sur Versailles].
Carte postale, d'après une estampe conservée à la Bibliothèque nationale de France, sans date.
(Coll. ACV, 1 Fi 930)

Les journées des 5 et 6 octobre 1789

Le 5 octobre 1789, à Paris, un cortège de plusieurs milliers de femmes mécontentes de la cherté de la vie et de la disette se rendent à Versailles auprès du roi Louis XVI. On crie : «À Versailles !» ou encore «Du pain !». Chacun brandit une arme improvisée, fourche ou pique. 

Dans le registre des délibérations de l'Assemblée générale de la municipalité de Versailles, il est fait mention d'une "troupe considérable de gens des deux sexes" partie depuis Paris au matin et dont on ne connait pas les intentions. Il est cependant demandé au commandant de la milice nationale de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter toute insulte au Roi et à la famille royale et même " de repousser la force par la force" si nécessaire.

Une lettre du 23 novembre 1789, écrite par l'Assemblée générale de la Garde nationale de Versailles, nous apprend que les émeutiers s'installent sur la place d'Armes, devant le château, face aux Gardes du Corps qui en protègent la grille. C'est alors qu'un soldat de la Garde nationale suivi de quelques femmes voulut passer à travers les rangs. Il se fit poursuivre et donner des coups de sabre par M. de Savonnières, garde du Corps. De là, un coup de fusil partit du côté de la Garde nationale et cassa le bras de l'officier. C'est l'émeute. Plusieurs gardes royaux sont tués.

Au matin du 6 octobre, les grilles du château sont forcées et la foule se rue vers les appartements de la reine. Marie-Antoinette s'enfuit par une porte dérobée, retrouve ses enfants et rejoint le roi dans ses appartements, échappant de peu au massacre. La Fayette accourt et persuade le couple royal de se montrer avec lui au balcon de la cour de marbre pour apaiser les émeutiers. À l'apparition de Louis XVI, les femmes crient : «Vive le Roi !» puis : «À Paris !». Louis XVI ratifie la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen puis se rend à Paris. C'est ainsi qu'à 13 heures, la famille royale abandonne définitivement Versailles pour la capitale. 

Autres documents

Registres des délibérations manuscrites de l'assemblée (29 décembre 1787-10 mai 1791). 
Coll. ACV, 1 D 1

Lettre, écrite le 23 novembre 1789, par l'Assemblée générale de la Garde nationale de Versailles à M. Mounier, député de l'Assemblée nationale. 
Coll. ACV, EE 4

Sources

Registres des délibérations manuscrites de l'assemblée (29 décembre 1787-10 mai 1791).
Coll. ACV, 1 D 1

Garde nationale : collision entre la Garde nationale et les Gardes du Corps, 5 et 6 octobre 1789.
Coll. ACV, EE 4

MANIERE Fabienne, 5 octobre 1789 : Les Parisiennes vont chercher le roi à Versailles.
Herodote.net, consulté le 30 septembre 2020

Coordonnées

Archives communales de Versailles
Grande Ecurie du Roi
1 avenue de Paris
78000 Versailles

Téléphone : 01.30.97.28.80
Fax : 01.30.97.28.79
Courriel : archives.communales@versailles.fr